Connectez-vous avec nous

Politique

Chakib Khelil cire les pompes du président Bouteflika

Publié

le

L’ancien ministre de l’Energie, Chakib Khelil, a sorti la brosse à reluire pour cirer les pompes du président Bouteflika. Pour lui, le bilan est très positif. Incroyablement partial, il rappelle l’antienne qui revient souvent : les réalisations de ponts, de routes, de logements… Voilà à quoi se réduit le développement selon Chakib Khelil. Près de 1000 milliards de dollars dépensés pour des broutilles.

Dans son immense science, Khelil fait porter le retour à la paix de l’Algérie à Abdelaziz Bouteflika, oubliant tout ce qui a été fait du temps de Liamine Zeroual. Ingrat avec les hommes et l’histoire, il ferme la porte des événements pour l’ouvrir à la faveur de son ami.

Cependant, dans un éclair de lucidité, il esquisse un constat qui démonte tout ce qu’il avait dit. En reconnaissant que si l’Algérie ne change pas de modèle économique, elle ira au FMI et à l’endettement.

N »est-ce pas reconnaître par là que le bilan de Bouteflika est négatif ? Puisqu’il n’a pas réussi à diversifier l’économie en dépit des milliards de dollars dépensés.

Il est clair que l’homme a de l’ambition. Il est dans la séduction pour être le candidat du clan au pouvoir. Ses sorties à travers le pays ne sont pas naïves.

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x