Connectez-vous avec nous

Monde

Une député irlandaise brandit son string au parlement

Publié

le

La justice irlandaise a acquitté un jeune de 27 ans, accusé d’un viol sur une mineure de 17 ans. Le 13 novembre, la députée Ruth Coppinger a brandi un string au Parlement irlandais pour dénoncer cette décision de la justice.

Effectivement, pour faire innocenter son client, l’avocate en question a présenté au tribunal le string que portait la plaignante le jour du viol, induisant un lien entre ses sous-vêtements et son consentement. Verdict : les jurés ont estimé que l’accusé n’était pas coupable de viol.

La députée irlandaise a souhaité rebondir : « Cela peut paraître embarrassant de montrer des sous-vêtements ici… Mais comment pensez-vous qu’une victime de viol ou une femme se sent lorsqu’on met en scène, de manière incongrue, ses sous-vêtements devant un tribunal ? » a-t-elle indiqué à ses homologues

Indignées, de nombreuses femmes ont posté des photos de leurs sous-vêtements avec le hashtag #ThisIsNotConsent (« ceci n’est pas du consentement ») et sont descendues dans la rue.

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x