Connectez-vous avec nous

Bien-être

A Marseille, le Femina fait du couscous depuis 1921

Publié

le

Depuis six générations, une famille tient un restaurant à Marseille. Mustapha qui dirige aujourd’hui le restaurant parle du couscous de Kabylie qu’il prépare tous les jours.

L’établissement est situé à 1, rue du Musée. Il a fait sa réputation dans sa si particulière de préparer le couscous. Et quel couscous !!! Un couscous à la semoule d’orge. Pour les amateurs, c’est le vrai, l’unique, celui qui se prépare dans les montagnes Kabyles, gardienne de la tradition berbère. Le bouillon est constitué de lentilles, de haricots blancs, de pois chiches et d’autres légumes plus habituels qui donnent à ce plat une toute autre saveur.

Très copieux, en particulier si vous optez pour le royal, avec boulettes, merguez, brochettes de boeuf charolais, poulet et agneau. Egalement sur la carte, bricks, salades, omelettes, grillades. Le service est souriant, tonique et efficace. Une adresse à connaître de toute évidence !, selon le petit fûté.

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Bien-être

180 000 Algériens se sont barrés en Tunisie pour réveillonner

Publié

le

Sinistrose, bigoterie et cherté des hôtels… ils sont des milliers d’Algériens à ne pas supporter de passer des vacances dans les complexes hôteliers du pays.

Dimanche et lundi 31 décembre, ils étaient des milliers à se ruer sur les points de passage frontaliers de l’est du pays pour réveillonner dans les complexes touristiques de la Tunisie voisine.

Selon El Bilad TV, ils étaient officiellement plus de 180 000 Algériens en Tunisie depuis le 21 décembre. Il faut ajouter sans doute une autre destination : la Turquie très prisée par les Algériens. Par ailleurs 3 millions d’Algériens ont visité la Tunisie en 2018.

Ce chiffre renseigne sur l’envie des Algériens à vivre et à passer des vacances comme tous les autres peuples. Mais aussi, l’incapacité des structures touristiques algériennes à offrir les services idoines pour attirer ces milliers de touristes. Même le sud n’attire plus d’ailleurs.

Tout le monde convient de la cherté des prix pratiqués par les complexes touristiques algériennes, par rapport au service qui frise la médiocrité.

Continuer la lecture

Bien-être

La ferme pédagogique de Zéralda, un hâvre dédié à la nature

Publié

le

Si vous êtes un amoureux de la nature et en quête d’un ressourcement et d’énergie positive, un des lieux recommandé au niveau d’Alger est sans doute la ferme pédagogique de Zéralda.

S’étalant sur une superficie de 8 hectares, située à Kheloufi, la ferme attire de plus en plus de familles et de visiteurs venus de partout pour se distraire chaque fin de semaine ou dans les périodes de vacances.

Perçue comme l’un des meilleurs endroits à Alger pour réapprendre aux enfants le contact avec la nature, elle est aussi un lieu d’apprentissage aux petits pour leur faire découvrir les différentes espèces animales et les produits naturtels et sains du terroir.

Le développement de projets tels que les fermes pédagogiques devrait connaître un bel essor au regard du manque d’espaces de distraction dans notre pays.

« C’est un nouveau concept en Algérie », estime M. Chaib Djamel, propriétaire de la ferme et vétérinaire de formation. « Toute la ferme est construite avec des matériaux de recyclage d’anciennes palettes et d’anciens objets. C’est une ferme à 100% agroécologique et autonome du point de vue source énergétique. L’électricité est issue à 100% du photovoltaïque », comme l’affirme l’interlocuteur de Soraya Ghozlane de la Radio Chaine 3. APS

Continuer la lecture

Bien-être

Le Sahara, une destination touristique pour l’hiver

Publié

le

En hiver, le désert du Sahara revient à la vie… chacun se prépare à accueillir le plus grand événement de l’année : le festival du Désert. Les chameliers les plus habiles se rendent en Tunisie pour courir le marathon.

Bien que la plupart des gens pensent que le Sahara n’est que dunes de sables qui s’étendent sur des kilomètres, celui qui se risque à y aller peut découvrir bien des secrets. Dans le Sahara, l’hiver est une saison particulière : la terre desséchée s’imprègne d’eau pluviale… les habitants en profitent également. Et il neige parfois !

L’événement le plus important et le plus curieux c’est le festival du Désert en Tunisie, auquel participent les meilleurs chameliers d’Algérie, de Libye, d’Oman et d’Arabie saoudite. L’équipe de tournage de RT s’y est rendue pour rencontrer ceux qui vivent dans des grottes et des oasis et assister à la discipline principale de la course de chameaux : le marathon.

Continuer la lecture

Suivez-nous sur Facebook

Newsletter

Recevoir des vidéos par email

A La Une

Tags

Populaires