Connectez-vous avec nous

Actu

Revoilà Iyad Ag Ghaly et Yahya Abou El Hamam…

Publié

le

Les trois principaux chefs jihadistes du nord et du centre du Mali se présentent ensemble dans une vidéo.

La vidéo en question apparait comme un appel de l’organisation jihadiste aux communautés peules du Mali, du Sénégal, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Cameroun à rejoindre le jihad prôné par Hamadoun Kouffa. Comme on l’aperçoit sur les images, le chef du Front de libération du Macina est entouré par le Touareg Iyad Ag Ghali et le chef terroriste très recherché, Yahya Abou El Hamam.

Parmi eux, seul Amadou Kouffa parle, mais au nom de tous. Il reconnaît le leadership de Iyad Ag ghaly, il encourage la poursuite du jihad dans le nord du Mali, mais demande aux peuls de plusieurs pays de mener le jihad pour lutter notamment contre les amalgames dont ils sont victimes.

Sur la vidéo, on reconnaît trois grandes figures jihadistes du territoire malien. Au centre, le prédicateur radical Amadou Koufa, chef de file des islamistes du centre du Mali. A sa droite sur la vidéo, l’Algérien Djamel Okacha dit Yahya Abou E Hamam, et à sa gauche Iyad Ag Ghaly. Incontestablement, en apparaissant ensemble, ils ont probablement voulu montrer qu’ils restent unis malgré les rumeurs de dissensions, mais ils ont surtout voulu dire que malgré des milliers de soldats présents sur le territoire malien (casques bleus, Barkhane, G5 et armée malienne), ils peuvent se déplacer, se rencontrer.

Surtout que traditionnellement, Iyad Ag Ghaly mène ses opérations vers le nord-est du Mali vers la frontière algérienne, Djamel Okacha dans la région de Tombouctou (nord-ouest) et Amadou Koufa au centre du Mali.

Au nom des trois, sur la vidéo de propagande, c’est Amadou Koufa seul qui s’est exprimé en langue peule.

Il a commencé par reconnaître le leadership de Iyad Ag Ghaly sur les groupes jihadistes du Mali. Ensuite il s’est particulièrement adressé aux populations peules de sept pays d’Afrique de l’Ouest du Cameroun. Il les invite à rejoindre le jihad. Portant sur la tête un turban de couleur noire, Amadou Koufa a par ailleurs dénoncé les attaques injustifiées contre les mêmes peuls, avant de critiquer la France.

Le jeudi 2 mars 2017, à travers une première vidéo diffusée, les chefs des groupes terroristes : Ançar Eddine, Al Mourabitoune et le Front de libération du Macina annoncent la fusion de leur groupe respectif, sous une nouvelle : “Jamaât Nasr Al islam wa Al Mouminin” (Groupe pour la victoire de l’islam et des fidèles).

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x