Connectez-vous avec nous

Culture

Kateb Yacine : « Il arrivera le moment où les Berbères écriront dans leur langue »

Publié

le

Homme de lettres, dramaturge, Kateb Yacine parle ici de sa jeunesse et ses rapports avec le colonialisme. « L’Algérien est souvent un exilé. Par exemple par la langue, le Kabyle est exilé par rapport à l’arabe ».

L’auteur de Nedjma a avoué qu’il n’a pas de haine pour les Français. « Cela n’a pas été aussi tragique que Jean Amrouche qui était français », répond-il.

« Je suis resté nationaliste, je comprenais le peuple algérien », ajoute-t-il. Celui qui a dit que « le français est un butin de guerre » ne cache pas ses sentiments envers la langue du colonisateur.

Il parle de l’édition des écrivains algériens édités en France et la problématique posée par cette situation. Ces déclarations coincident avec la décision de Kateb Yacine de rentrer en Algérie pour écrire en arabe populaire.

En réponse à la question du risque de la disparition de la langue française, Kateb Yacine donna cette réponse prémonitoire : « Je pense qu’il arrivera que des écrivains berbères écriront dans leur langue ».

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

A La Une

Articles récents

Populaires