Connectez-vous avec nous

Actu

Le 18 octobre 1993 était assassiné Smaïl Yefsah

Publié

le

Smaïl Yefsah, journaliste à la Télévision algérienne, est lâchement assassiné par un groupe terroriste à Bab Ezzouar (Alger).
Le défunt se préparait à rejoindre son lieu de travail, au 21, bd des Martyrs, lorsque trois terroristes, qui le guettaient dans le parking de la cité des 2068 Logements, le surprennent pour lui porter plusieurs coups de couteau, avant d’être achevé par balles. La scène était insoutenable par sa sauvagerie.

Le journaliste préparait son mariage. Son assassinat au coeur d’Alger a jeté l’émoi. La facilité avec laquelle ces tueurs ont procédé a semé le trouble dans la corporation de la presse.

Quelques mois auparavant, en juin c’était Tahar Djaout, l’une des meilleures plumes de la presse, qui était assassiné. Plus de 100 journalistes et assimilés ont été tués pendant la décennie noire. En février 1995, la maison de la presse a été visée par un attentat à la voiture piégée. Allaoua Aït Mebarek, Mohamed Dorbane, Djamel Derraza trois journalistes du Soir d’Algérie y trouveront la mort.

1 Commentaire

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses au fil
0 Les abonnés
 
Commentaire le plus réagi
Fil de commentaire le plus chaud
1 Commenter les auteurs
Brakni Commentaires récents des auteurs
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Brakni
Invité
Brakni

Dormait alors profondément comme aussi sa musette. La plupart des brebis dormaient pareillement. L’hypocrite les laissent faire, et pour pouvoir mener vers son fort les brebis, chose qu’il croyait nécessaire; mais cela peut mal tourner.

Publicité

A La Une

Articles récents

Populaires