Connectez-vous avec nous

Politique

Saïd Bouhadja a pris un café sur une terrasse ! s’indigne Ould Abbès

Publié

le

Dans cette histoire de l’APN on ne sait plus quoi inventer. Et Djamel Ould Abbès ne sait plus quoi déclarer. Vieux et dépassé, il éructe et se fait donneur de leçons encore.

Dans l’affaire du blocage de l’APN, il est à court d’arguments. il vient de reprocher à Said Bouhadja, président de l’APN, de prendre un café à l’extérieur de l’assemblée !!! Le crime suprême suprême, selon l’inqualifiable Ould Abbès.

Pourquoi et pour qui ? Mystère !

Jeudi dernier, l’impertinent Bouhadja s’est attablé à une terrasse d’un café populaire près de la Grande Poste d’Alger, a soutenu samedi à partir de Bouira, Djamel Ould Abbes.

« L’Assemblée populaire nationale est la troisième institution de l’État. On doit préserver son importance et sa valeur. On ne doit pas descendre dans les café et les rues », a cru bon de déclarer le SG du FLN.

Jeudi, c’est Ennahar TV qui a organisé la battue contre Saïd Bouhadja pour avoir pris ce fameux café avec l’ancien bras droit du général major Toufik Mediene.  Sur le plateau, le journaliste s’offusquait que le président de l’APN se conduise comme un Algérien lambda et s’attable avec cet individu dont on ne nous a dit le nom.

Où va-t-on comme ça ? Que cache cette pseudo-crise créée de toutes pièces par les partisans du président Bouteflika ? Car le groupe de députés qui réclame le départ de Bouhadja, comme celui-ci d’ailleurs soutiennent avec zèle le président. Certains diront que cette assemblée-croupion ne sert à rien… Qu’elle soit bloquée ou pas…

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

A La Une

Articles récents

Populaires