Connectez-vous avec nous

Mémoire

Massinissa, le fils de Gaia, roi des Imazighen

Publié

le

Massinissa le bâtisseur, le roi qui unifia les tribus amazighes pour la première fois de leur longue histoire.

Son nom a été retrouvé dans son tombeau à Cirta, l’actuelle Constantine sous la forme consonnatique MSNSN (à lire MAS-N-SEN, qui veut dire « Leur Seigneur »). Fils du roi Gaïa (Agellid en berbère) (G.Y.Y, inscription punique), petit-fils de Zelalsan et arrière-petit-fils d’Ilès.

Né vers 238 av. J.-C. dans la tribu des Massyles (Mis Ilès), il meurt début janvier 148 av. J.-C., à l’âge de 90 ans. Durant la deuxième guerre punique, Gaia rejoint le camp de Carthage et Syphax celui de Rome.  Massinissa rejoignit les troupes carthaginoises avec son fidèle ami Laminius en Espagne jusqu’à l’automne 206 av. J.-C.. Il remporta une victoire décisive contre Syphax, et mena avec succès une campagne de guérilla contre les Romains en Ibérie.

À la mort de Gaïa, Massinissa passant dans le camp de Rome, en 204 av. J.-C. contribue à la capture deSyphax et à la victoire sur ce roi des Massaesyles par le commandant romain Gaius Laelius. Syphax est alors envoyé à Rome en tant que prisonnier où il meurt en 202 ou 203 av. J.-C. et les Romains accordent au roi Massinissa le royaume de Syphax en remerciement de son aide.

Il contribua largement à la victoire de la bataille de Zama à la tête de sa fameuse cavalerie numide.

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x