Connectez-vous avec nous

Politique

« C’est pas sérieux d’infliger à l’Algérie un président à 78 ans », affirme Lakhdar Brahimi

Publié

le

Ces déclaration de Lakhdar Brahimi en mars 2012 sont décoiffantes. Il pointe directement les vieillards qui tiennent le pouvoir en Algérie. Dont le premier est Abdelaziz Bouteflika, qui d’ailleurs ne reçoit régulièrement.

A la question s’il n’était pas question un temps qu’il devienne président, Lakhdar Brahimi affirme : « 60 ans c’est l’âge de la retraite…. Et chez nous c’est déjà tard. Ce n’est pas sérieux. Il est inconcevable qu’on inflige à l’Algérie un président à plus de 78 ans…. Il n’a jamais été question de moi sérieusement… il y en a qui ont 70 ans, ce n’est pas seulement l’âge, ils ont été trop au pouvoir.

Lakhdar Brahimi s’adresse au pouvoir algérien : « Ça suffit ! Il faut céder la place ».

Cette déclaration qui ne souffre aucune ambiguïté devrait être entendue par les tenants du pouvoir. Le premier est le locataire de la présidence. A 81 ans, Abdelaziz Bouteflika veut un cinquième mandats après quatre premiers.

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x