Connectez-vous avec nous

Actu

Torture en Algérie : « N’ouvrez pas les tombes », crie Jean-Marie Le Pen

Publié

le

Josette Audin et Pierre Audin sont intervenus sur RTL pour réagir à la reconnaissance par le président Macron de l’assassinat de Maurice Audin. L’ancien président du parti d’extrême droite, le Front national, dénonce la décision d’Emmanuel Macron de reconnaître la torture pendant la guerre d’Algérie. Ce premier geste, même s’il ne reconnaît pas l’ampleur de la torture et des exactions de l’armée française en Algérie, a soulevé un vent de colère à droite.

Le vieux Le Pen, égal à lui-même, nie et déroule son discours nihiliste. « Il faut laisser les morts enterrer les morts et n’ouvrez pas les tombes ». Pour lui, il n’y a pas eu de tortures en Algérie. « La pratique de la torture a-t-elle été démontrée ? Et quelle est la responsabilité de l’armée française dans cette affaire ? C’est un événement de guerre et de guerre civile, où les règles qui sont appliquées ne sont pas toujours celles de la SDN », a demandé l’ancien président du FN (devenu RN en juin), Jean-Marie Le Pen. Circulez, il n’y a rien à voir, semble dire Le Pen.

 

Publicité
Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

A La Une

NOS CHRONIQUES

Nous suivre

Newsletter

Recevoir nos articles par email

Tags

Populaires