Connectez-vous avec nous

Musique

Rachid Taha, ya rayah est parti !

Publié

le

Celui qui a propulsé sur la scène internationale Ya Rayah, le tube phare de Dahmane El Harrachi s’est en allé en douceur. Dans son sommeil. Comme un juste. Un juste de la musique.

Pionnier du rock alternatif, membre du collectif 1,2,3 Soleil, le chanteur Rachid Taha est mort d’une crise cardiaque, dans la nuit du 11 au 12 septembre, a annoncé sa famille à l’AFP. Il avait 59 ans.

Né près d’Oran, en Algérie, en 1958, Rachid Taha était une figure du rock français des années 1980. Il avait repris avec son groupe Carte de séjour le classique Douce France de Charles Trénet. Il est connu pour ses nombreuses reprises, comme celle de Rock the Casbah des Clash en 2004, unanimement salué par la critique. Il avait reçu en 2015 un trophée honorifique des Victoires de la musique dans la catégorie musique du monde.

« Son fils Lyes, sa famille, ses proches, tous ses amis et son label Naïve, ont le regret et l’immense tristesse d’annoncer le décès de l’artiste Rachid Taha, survenu cette nuit, suite à un arrêt cardiaque à son domicile des Lilas », indique le communiqué transmis à l’AFP.

Dans la vidéo de tête, on le voit en Suisse pour la promotion de son album « Diwân », composé de reprises du patrimoine arabe, le chanteur franco-algérien est accompagné par ses musiciens pour ce succès de Dahmane El Harrachi, sur le plateau de Faxculture le 11 juin 1998.

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x