Connectez-vous avec nous

Actu

Le film « Fragments de rêves » censuré par le ministère de la Culture

Publié

le

Finish amère jeudi soir à Bgayet. « Fragments de rêves » de Bahia Bencheikh El Fegoun ne clôturera pas la 16e édition des rencontres cinématographiques de Bgayet. La raison ? Le ministère de la Culture n’a pas accordé son visa à ce film.

Leïla Aoudj, directrice artistique de ce festival avait du mal à contenir son indignation. « Nous considérons ce non-octroi de visa culturel comme une atteinte à la liberté d’expression », a-t-elle dénoncé sous de longs applaudissements. « Nous n’avons eu aucune justification, aucune argumentation, de la part de la commission de visionnage chargée d’autoriser ou non la projection d’un film », a expliqué Leïla Aoudj. Puis d’annoncer la suspension du festival tant que « les conditions de libre exercice ne seront pas assurées ».

« Fragments de rêves » a été achevé en octobre 2017. Il traite des mouvements sociaux en Algérie depuis 2011. Un sujet autrement brûlant qui doit chatouiller l’orgueil des puissants du moment.

Il y a quelques jours c’est le film « Ben M’hidi » qui a été interdit de sortie en Algérie et à l’étranger. La commission de censure du ministère des Moudjahidine en a décidé ainsi.

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x