Connectez-vous avec nous

Culture

Les vraies raisons de l’interdiction du film « Ben M’hidi »

Publié

le

L’histoire du combat de l’illustre Larbi Ben M’hidi est au coeur d’une insupportable polémique. D’un côté un réalisateur, de l’autre une obscure commission sourcilleuse qui se croit investie du devoir suprême de lire les lignes de l’histoire sous sa seule lorgnette.

Dans cette séquence, le réalisateur Bachir Derrais montre l’une des séquences qui ne plait pas aux censeurs du ministère des Moudjahidine. Laquelle séquence montre le différend qu’il y avait entre Ben Bella et le tandem Abane Ramdane-Ben M’hidi. Dans un entretien donné à Jeune Afrique, il explique que ce différend est au coeur des motifs de l’interdiction.

« Elle (la commission, Ndlr) conteste certaines scènes et me reproche de ne pas avoir mis l’accent sur la vie et le parcours de Larbi Ben M’Hidi. Elle estime que la partie consacrée à son enfance est trop courte. Elle juge que le côté politique de ce biopic prend plus de place que le volet de la lutte armée. Elle estime en outre que le film n’a pas suffisamment mis l’accent sur les scènes de guerre et sur les atrocités commises par l’armée française. Elle n’a pas non plus apprécié que le film évoque les désaccords entre les chefs historiques du Front de libération nationale (FLN), ainsi que la guerre de leadership qui avait opposé d’un côté Ahmed Ben Bella et la délégation extérieure et de l’autre Larbi Ben M’Hidi, Abane Ramdane et le CCE (Comité de coordination et d’exécution) ».

Finalement l’histoire de la révolution et son instrumentalisation par les différents pouvoir depuis l’indépendance ratrappe le cinéma.

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x