Connectez-vous avec nous

Culture

Hela Ouardi enquête aux sources de l’islam pour écrire sur le prophète

Publié

le

Entretien avec Hela Ouardi, professeure de littérature et de civilisation à Tunis, auteure de « Les derniers jours de Muhammad » aux éditions Albin Michel. Du dernier soupir du prophète aux enjeux posés par de sa succession, Hela Ouardi livre un travail méticuleux de confrontation des sources anciennes et des traditions sunnites et chiites.

Ayant démonté l’histoire de Mohammed comme personne jusqu’à présent, certains mécontents reprochent à cette chercheuse d’être subjective dans son récit. Elle répond ceci dans un entretien à Huffposttunisie :

« Je comprends parfaitement que plusieurs informations dans mon livre mettent certains lecteurs mal à l’aise parce qu’elles ne sont pas conformes à l’image mythique et idéalisée qu’ils ont de certains Compagnons du Prophète. Ainsi, ces lecteurs, dans une sorte de réaction de déni, préfèrent « accuser » l’auteur de subjectivité malveillante plutôt que de remettre en cause les idées reçues et les clichés auxquels ils sont enchaînés.

Pour d’autres lecteurs, le reproche de subjectivité qu’ils me font s’explique par une sorte de « malentendu » que je vais tenter ici de lever: tout texte, scientifique ou non, est nécessairement subjectif puisqu’il émane d’un sujet qui a lu, réfléchi et écrit; le terme « subjectif » est d’ailleurs dérivé de « sujet ». En fait, seul un robot peut produire un texte « objectif » parce que le robot est littéralement un objet. Ainsi demander à un auteur de neutraliser sa subjectivité revient à lui demander de s’annuler en tant que sujet et donc de cesser d’exister tout simplement! En revanche, ce dont le lecteur est en droit d’exiger de moi c’est la posture éthique de l’honnêteté intellectuelle. Ce pacte moral avec le lecteur je m’y suis engagée et je l’ai signé d’entrée de jeu à travers la phrase de Montaigne que j’ai placée en exergue: « C’est ici un livre de bonne foi lecteur ». »

Concernant l’écriture de ce livre (Les derniers jours de Muhammad) et sa forme, elle ajoute : « Mon travail ne relève pas de la théologie c’est un récit historique qui prend précisément le contre-pied du discours théologique. J’exploite les textes théologiques pour y glaner des informations et non pour chercher ce qui est licite et ce qui ne l’est pas. Je dois ouvrir ici une parenthèse pour noter une idée fondamentale à mes yeux: mon livre n’a rien d’exclusif (il serait plutôt inclusif!) parce que toutes les informations qui y figurent sont d’ores et déjà présentes dans les multiples ouvrages de la Tradition.

La nouveauté de mon livre est moins dans son contenu que dans sa forme et sa méthode. Pour revenir à votre question, je dirai que l’humanité du Prophète n’apparaît pas uniquement dans mon livre; elle est déjà explicitement et clairement soulignée dans le livre le plus important de l’islam: le Coran! »

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x