Connectez-vous avec nous

Actu

Choléra : deux morts, l’origine de l’épidémie aurait été identifiée

Publié

le

L’origine de l’épidémie serait identifiée à Tipaza par l’Institut Pasteur. Mais personne n’y croit. Car il faut avouer que le gouvernement a brillé par son incompétence à gérer cette épidémie.

Le ministère de la Santé a indiqué samedi qu’à la date du 24 août 2018, 46 cas de choléra ont été confirmés parmi les 139 cas hospitalisés depuis le 7 août au moment où un deuxième décès a été confirmé à Blida tandis que l’eau de source de Sidi El Kebir (Tipaza) a été déclarée « interdite à la consommation ».

Il a ajouté que 46 cas de choléra ont été confirmés parmi les 139 cas hospitalisés depuis le 7 août, relevant que 3 cas ont été enregistrés à Bouira, 25 cas à Blida, 12 cas à Tipaza, 5 cas à Alger, 1 cas à Médéa et 1 cas suspect à Ain Defla. Le ministère qui fait état de deux décès à Blida, a assuré que tous les malades « sont pris en charge » au niveau de l’Établissement hospitalier (EHS) El Kettar et l’Etablissement hospitalier public (EPH) de Boufarik. Il a ajouté également que 39 malades ont été mis sortants et que les cas restants hospitalisés, « évoluent favorablement« .

L’eau de source de Sidi El Kebir (Tipaza) a été « condamnée et interdite à la consommation« , après avoir révélé la présence du vibrion cholérique, souligne samedi le ministère de la Santé, dans un communiqué, relevant que le contrôle bactériologique de l’eau de source Hamr El Ain (Sidi El Kebir) de la wilaya de Tipaza a révélé la présence du vibrion cholérique.

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x