Connectez-vous avec nous

Monde

Nasser Zefzafi : « Nous nous sommes élevés pour notre dignité et pour la vie »

Avatar photo

Publié

le

Nasser Zefzafi est condamné à 20 ans de prison. Avant son arrestation il s’est fait le porte-parole de toute une région, le Rif. Dans cette vidéo, il déroule le mal qui ronge les montagnes du Rif, et le désespoir des Rifains. Cet activiste qui croupit maintenant depuis des mois en prison n’a pourtant rien dit qui puisse menacer la sécurité de la monarchie alaouite.

Il a simplement rappelé la triste réalité des conditions insupportable des siens. Le propos est d’une grande justesse. Il a demandé comme le Hirak a souligné l’absence d’un hôpital surtout que le Rif est connu pour le taux élevé de cancer dû aux bombardements de la guerre du Rif ». Les raisons de la colère sont nombreuses. Mais le roi Mohammed VI l’ignore souverainement. Pire, il se déplace à El Hoceima, le coeur battant du Rif pour faire un discours sur les autres régions marocains, méprisant superbement les problèmes locaux.

Tout ce qui est en rapport avec le Rif est réprimé. Exemple ? Un artiste peintre, Omar Badri (alias Akil Tinsti) a été interpellé par les gendarmes dimanche 15 juillet pour avoir dessiné le portrait de Nacer Zefzafi sur une petite muraille à Isaffen dans la province de Tata.

Cependant les militants du Hirak ne désarment pas. Le procès en appel de l’icône du Hirak, Nasser Zefzafi et ses 52 camarades qui ont écopé un total de trois siècles de prison ferme pour « atteinte à la sécurité de l’Etat » aura lieu en septembre, selon la presse marocaine. La défense compte présenter des arguments solides pour libérer les militants.

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x