Connectez-vous avec nous

Mémoire

L’engagement harki : « Je jure de lutter contre le FLN de toutes mes forces… »

Publié

le

Près de 240000 Algériens ont pris les armes contre le FLN/ALN au côté des forces coloniales de 1955 à 1962. Et pourtant l’ALN n’avait jamais eu autant d’hommes et de femmes dans ses unités.

« Au cours de l’année 1957, toutes les catégories de supplétifs musulmans en service dans l’armée française voient leurs effectifs augmenter : les mokhaznis passent ainsi de 3 500 à 5 500 de janvier à septembre, les membres des GMPR passent de 4 748 à 5 824, et ceux des GAD de 3 502 à 5 500. Mais ce sont bien les harkas qui connaissent la plus forte croissance : en neuf mois, les harkis passent de 2 186 à 10 430 hommes [13][13] SHAT, 1H 1391/3..19

Le recrutement « tribal » qui définissait les harkas au début de l’année n’y survit pas. Pendant la même année, de nombreuses directives tentent également d’unifier un emploi anarchique et sans réelle unité pour l’ensemble de l’Algérie, tout en différenciant bien le rôle et l’emploi des harkis de celui des autres supplétifs. Certaines harkas sont ainsi transformées en autodéfenses, d’autres en makhzen. Jusqu’en juillet 1957, la différence entre ces différentes forces n’était pas toujours évidente sur le terrain », écrit François-Xavier Hautreux dans la revue Cairn.

Ces hommes qui ont choisi la France, certains l’ont fait par vengeance, par peur des moudjahidine du FLN/ALN, mais beaucoup par opportunisme, voire pour un salaire. Certains vivent toujours en Algérie, il y en a même qui ont occupé d’importantes places au sein de l’Etat algérien. Et ce, sans parler des fameux DAF,

L’affaire des faux moudjahidine révélée par Benyoucef Mellouk infiltrés dans les institutions de l’Etat algérien en est une des preuves.

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x