Connectez-vous avec nous

Politique

Gaïd Salah affirme que l’ANP ne se mêle pas des affaires politiques

La Rédaction

Publié

le

Le général Ahmed Gaïd Salah, chef d’état-major de l’armée, a répondu, le 26 juillet, au chef du MSP ayant appelé l’armée à assurer une phase de transition à l’approche de l’élection présidentielle d’avril 2019. Par la même occasion, il a réaffirmé la pleine loyauté de l’armée au Président  Abdelaziz Bouteflika.

Gaïd Salah répond à Mokri

L’Armée nationale populaire (ANP) « ne  peut en aucun cas être mêlée aux enchevêtrements des parties et des politiques », a affirmé jeudi le Général de Corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, Vice-ministre la Défense nationale, Chef d’Etat-major de l’ANP, qui a rappelé les « missions constitutionnelles » de cette institution desquelles elle « ne s’écartera jamais ».

« J’avais auparavant souligné et clarifié, avec insistance, à maintes occasions, que l’Armée nationale populaire est une Armée qui connaît ses limites, voire le cadre de ses missions constitutionnelles, qui ne peut en aucun cas être mêlée aux enchevêtrements des parties et des politiques, ou être immiscée dans des conflits qui ne la concernent ni de près ni de loin », a-t-il souligné lors de la cérémonie en l’honneur des meilleurs lauréats des Cadets de la Nation au Baccalauréat 2018 qu’il a présidée au siège du ministère de la Défense nationale (MDN).

Gaid Salah qui s’est adressé, par la même occasion, via visioconférence à l’ensemble des personnels de l’ANP à travers les six Régions militaires, a salué « vivement et avec toute gratitude » tous ces hommes des Forces armées mobilisés sur chaque parcelle de la terre d’Algérie et en rappelant les missions constitutionnelles de l’ANP desquelles elle « ne s’écartera jamais ».

Il a ajouté que l’ANP « est une Armée qui puise dans les valeurs de Novembre, dont la conduite est fondée sur des principes, une Armée qui valorise le travail laborieux et loyal. Une Armée qui ne permettra aucun  dépassement engendrant le désordre, et ne permettra pas de trouble qui  pourrait être envisagé par certaines parties prêtes à mettre l’Algérie en danger pour arriver à leurs fins ou pour sauvegarder ou réaliser leurs intérêts personnels abjects ».

« Je fais le serment, aujourd’hui, devant Allah Le Tout-Puissant, devant les âmes des Chouhada, et devant l’ensemble du peuple algérien, que l’Algérie se trouve entre de bonnes mains, des mains qui prennent soin du legs et qui perpétuent le serment, des mains qui feront face avec force et détermination à tous ceux qui s’aventureraient à exposer le pays des Chouhada au désordre et aux desseins hostiles. Je dis cela en sachant que les enfants émérites de l’Algérie, et ils sont nombreux, porteront leur pays en leurs c£urs, et sauront sauvegarder la sécurité de l’Algérie et maintenir la stabilité de son peuple, sa souveraineté et son indépendance nationales », a-t-il encore souligné.

Il a relevé, par la même occasion, que l’Algérie « n’est pas une arène de combat ou une piste de course pour qui voudrait récolter des trophées et réaliser d’infâmes profits personnels et individuels. L’Algérie est une terre de labeur honnête et propre, oui l’Algérie est une terre pure imprégnée du sang des Chouhada, sur laquelle le travail se doit d’être probe et intègre, et pour lequel le peuple est le juge impartial ».

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires