Connectez-vous avec nous

Politique

Le wali de Tiaret fait licencier un enseignant-journaliste

Publié

le

Les walis en de véritables proconsuls en Algérie. Ils font et défend les carrières, selon qu’on soit pour eux ou contre eux. C’est le cas de Slimane Boudalia, journaliste pigiste à Echourouk qui vient de subir les foudres du wali de Tiaret, Bentouati Abdeslam.

M. Boudalia Slimane est père de trois enfants. Il a été licencié puis réintégré pour être ensuite licencié brutalement une nouvelle fois par la directrice de l’éducation de la wilaya de Tiaret.

Slimane Boudalia livre dans cette vidéo son modeste témoignage. Il s’exprime publiquement car l’arbitraire dont il a été personnellement victime est directement lié à son activité journalistique. Il espère ainsi alerter l’opinion, notamment les ONG et les défenseurs des droits de l’homme et de la liberté d’expression quant aux méthodes illégales employées en Algérie à l’encontre des journalistes, et ce, en toute impunité.

.

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x