Connectez-vous avec nous

Actu

Les boulangers envisagent une grève générale après l’Aïd

La Rédaction

Publié

le

Le vent de colère monte des boulangeries algériennes. « Aujourd’hui, le boulanger fabrique du pain sans aucun bénéfice et parfois avec des pertes », a affirmé Youcef Kalafat, président de la FNB, au Soir d’Algérie. 

Aussi, la Fédération nationale des boulangers (FNB) envisage un mouvement de grève générale juste après les fêtes de l’Aïd-el-Fitr. La Fédération estime que le débrayage pour mettre la pression sur le ministère du Commerce. Objectif ? Que ce dernier département ministériel se penche sur la marge bénéficiaire des boulangers qui ne fait que diminuer.

Et de faire cette déclaration qui renseigne sur le malaise profond de la profession. «En 2017, pas moins de 4 200 boulangers ont définitivement fermé boutique. Beaucoup de boulangers ont été poussés à changer d’activité. Ils ont refusé de frauder et de réduire les quantités des ingrédients pour préparer le pain afin d’éviter leur faillite», ajoute Youcef Kalafat.

Ce cri d’alarme sera-t-il entendu ou les boulangers connaîtront le même sort que les médecins résidents qui ferraillent depuis des mois contre le ministère de la Santé en vain ?

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

A La Une

Articles récents

Populaires