Connectez-vous avec nous

Politique

Rachat de la raffinerie Augusta : Sonatrach avancent d’autres raisons

La Rédaction

Publié

le

Le groupe Sonatrach a acquis la raffinerie d’Augusta (Italie) auprès d’Esso Italiana filiale d’Exxim à un prix ne dépassant pas un milliard de dollars. Le transfert de propriété n’intervient qu’en fin d’année 2018. En Italie, comme dans le milieu des spécialistes algériens, on s’étonne de la précipitation à acheter une raffinerie de 70 ans !

«L’achat de la raffinerie d’Augusta est bien étudié. Cinq raisons expliquent ce choix », a tenté de rassurer le conseiller auprès du P-dg du groupe Sonatrach, Ahmed Mazighi.

Pour soutenir ses propos, selon l’APS, il a avancé la taille d’Augusta comme critère «important» dans le choix de cette raffinerie, précisant que sa capacité de raffinage est de 10 millions de tonnes par an. Cette capacité la place deuxième parmi les positions de Sonatrach en matière de capacité après la  raffinerie de Skikda (16 millions de tonnes /an).

Pourtant, analyse Rabah Reghis, dans Le Matin d’Algérie : On aura donc 120 000 tonnes par mois soit 1 444 000 tonnes par année de brut qui devra être envoyé en Italie pour donner au plus 576 000 tonnes de carburant qui seront en complément à cette nouvelle acquisition. On peut se demander avec une capacité de raffinage installée de 24 millions de tonnes et face à une baisse de production chronique, d’où Sonatrach ramènera-t-elle les 9 millions de tonnes pour alimenter cette raffinerie en matière première.

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x