Connectez-vous avec nous

Culture

Festival de Cannes : Le grand prix revient à « BlacKkKlansman » de Spike Lee

Publié

le

Absent du Festival de Cannes depuis 27 ans, l’Américain Spike Lee a été couronné du Grand Prix samedi pour «BlacKkKlansman», un film pamphlet où le réalisateur new-yorkais dénonce à la fois le racisme, l’extrême droite et le président américain Donald Trump.

Alternant pendant deux heures entre polar classique -l’histoire de Ron Stallworth, ce policier noir qui a infiltré le Ku Klux Klan en 1978-, et film politique, son nouveau film termine sur la dénonciation des événements de Charlottesville, cette ville de Virginie secouée par des violences de groupuscules d’extrême droite le 12 août 2017.

Découvrez tous le palmarès :

  • Palme d’or : « Une affaire de famille » du Japonais Hirokazu Kore-eda
  • Grand prix du jury : « BlacKkKlansman » de l’Américain Spike Lee
  • Prix du jury : « Capharnaüm » de la Libanaise Nadine Labaki
  • La Palme d’or spéciale : Jean-Luc Godard, qui présentait « Le Livre d’image »
  • Prix d’interprétation masculine : Marcello Fonte, dans le film « Dogman » de l’Italien Matteo Garrone
  • Prix de la mise en scène : le Polonais Pawel Pawlikowski pour le film « Cold War »
  • Prix du scénario : « Heureux comme Lazzaro » de l’Italienne Alice Rohrwacher, mais également « 3 Faces » de l’Iranien Jafar Panahi, co-écrit par le réalisateur et Nader Saeivar
  • Prix de l’interprétation féminine : Samal Yeslyamova, dans le film du Russe Sergey Dvortsevoy « Ayka »
Publicité
Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

A La Une

NOS CHRONIQUES

Nous suivre

Newsletter

Recevoir nos articles par email

Tags

Populaires