Connectez-vous avec nous

Musique

El Hachemi Guerouabi, l’inoubliable maître du chaâbi

Publié

le

El Hachemi Guerouabi rejoint l’Opéra d’Alger à l’âge de 15 ans, après quelques années passées dans les rangs du club de football de son quartier d’El Mouradia où il se fait remarquer tant par son charisme au théâtre que pour sa voix particulière dans le chant.

Au delà de l’interprétation magistrale du qcid, dont « El Harraz », « Youm El Khemis » ou encore « Qorsan Yghennem », El Hachemi, rappelle l’APS, aura participé, avec d’autres interprètes de sa génération à l’introduction de chansonnettes, écrites par le poète et musicien Mahboub Bati (1919-2000) qui contribueront à vulgariser le chaabi auprès du jeune public des années 1970. Son timbre de voix si particulier, sa « gueule » et sa touche un tantinet « glamour » feront d’El Hachemi Guerouabi un chanteur hors pair.

El Hachemi Guerouabi né le 6 janvier 1938 dans le quartier d’El Mouradia et a grandi a Diar El Babor à Belouizdad, et mort le 17 juillet 2006 à Zéralda, il est décédé le 17 juillet 2006 à l’âge de 68 ans.

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x