Connectez-vous avec nous

Politique

Sid-Ahmed Ghozali : « Etre Amazigh ne consiste pas à nier notre dimension arabe »

La Rédaction

Publié

le

L’ancien chef du gouvernement, Sid Ahmed Ghozali, raconte une des facettes sombres de Mouammar Kadhafi. « C’était pendant l’invasion du Koweit par Saddam Hussein, j’étais ministre des Affaires étrangères, raconte SAG. Kadhafi m’a dit : Vous les Algériens je vous soupçonnes d’être plus proches des Européens que des Arabes ». Malicieusement Ghozali ajoute qu' »il s’attendait à une contestation de ma part ». Puis ajoute : « Nous sommes des Méditerranéens depuis des  dizaines de milliers d’années »,… Nous sommes ce qu’on appelle les Amazigh, mais ceci ne consiste pas à nier notre dimension arabe », précise l’ancien chef de gouvernement.

A la lumière de cette déclaration, il est manifeste que SAG a quelque difficultés avec la dimension identitaire, cultivant machiavéliquement l’impossible grand écart entre l’Afrique du nord et l’Orient. Dans une autre contrée, personne n’oserait allier religion et identité, comme savent le cultiver les nôtres.

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x