Connectez-vous avec nous

Actu

Double attentat à Kaboul : 25 morts dont des enfants et 9 journalistes

Publié

le

Une deuxième explosion due à un attentat-suicide s’est produite lundi matin sur le site d’un premier attentat-suicide parmi le groupe de reporters accourus sur place. Un photographe de l’AFP et huit autres journalistes ont été tués.

Plus de 25 personnes, dont un photographe de l’AFP et huit autres journalistes, ont été tuées dans un double attentat suicide lundi à Kaboul, dont le second a visé la presse accourue sur le site du premier. Selon un bilan du ministère de l’Intérieur, le double attentat a fait au moins 25 morts et 49 blessés.

La première attaque, peu avant 8 heures, visait apparemment le siège des services de renseignements afghans, le NDS, cible récurrente des insurgés. Selon une source sécuritaire, le kamikaze qui a visé la presse dans la deuxième attaque s’était préalablement glissé parmi les reporters, «muni d’une caméra».

Shah Marai, chef photographe du bureau de l’AFP à Kaboul qui s’était rendu sur les lieux de la première explosion, a été tué par la deuxième déflagration survenue une trentaine de minutes plus tard. Shah Marai travaillait pour l’AFP depuis 1996. Il a notamment contribué à la couverture pour l’agence de l’invasion américaine de 2001. Huit autres journalistes présents, selon l’AJC confirmée par RSF, ont été fauchés par cette explosion. Tous travaillaient pour une radio ou des télévisions afghanes, dont un pour la chaîne Tolo News déjà très éprouvée par un attentat revendiqué par les talibans en 2016, qui avait fait sept morts parmi ses employés.

AFP

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x