Connectez-vous avec nous

Société

L’image du jour. Le portrait de Bouteflika presque divinisé à Tamanrasset

Publié

le

S’incliner, embrasser décorer le portrait de Fakhamatouhou fait partie des nouvelles moeurs des clients du pouvoir. Brandir et s’incliner devant le portrait de Bouteflika. Etant reclus dans sa résidence médicalisée de Zéralda, ce sont ses anciens portraits qui sont désormais sortis et brandis comme des objets divinisés par des supporters un tantinet par trop bruyants dans leurs louanges.

Il y a eu d’abord les maires, puis le syndicat des avocats, et aujourd’hui ce sont d’énigmatiques représentants de la société civile qui ont embrassé le portrait du président et réclamé un 5 e mandat à l’occasion de la visite du ministre de l’Intérieur dans cette wilaya de l’extrême sud du pays.

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

Populaires