Connectez-vous avec nous

Actu

AG de la FAF : la langue de bois de Madjer et les saillies de Raouraoua

Publié

le

Kheireddine Zetchi, le boss de la FAF, venu ce lundi rendre les premiers comptes après un an d’exercice, a réussi son examen de passage. Les bilans moral et financier ont été adoptés à l’unanimité par les membre de l’AG. Même l’inattendu Mohamed Raouraoua a levé la main. A la sortie, Rabah Madjer a sorti sa plus belle langue de bois pour brosser dans le sens du poils les membres de la FAF et même les journalistes.

Mohamed Raouraoua a eu cette déclaration : « Je ne peux pas dire que je suis d’accord avec la gestion du bureau actuel, je ne suis pas un béni-oui-oui. Je suis disposé à applaudir les bonnes décisions et m’exprimer sur tout ce qui ne me plait pas. Les responsables actuels devront être à la hauteur de leur mission, ils sont responsables devant tout le monde. En ce qui concerne l’aspect financier, je pense que la FAF se trouve en très bonne santé, mais il doit y avoir une politique de sponsoring selon la Loi de finances sur l’investissement décidée par l’État qui a pour objectif de générer de nouvelles sources de financement, mais j’ai constaté malheureusement qu’aucun nouveau sponsor n’a été enregistré en 2017. La FAF ne compte désormais que sur un seul sponsor en l’occurrence l’opérateur de téléphonie mobile Mobilis, alors que son contrat expire en 2019. Nous devons penser à l’avenir en cherchant des sources de financement permanentes ». Lire ci-bas les déclarations de Raouraoua :

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x