Connectez-vous avec nous

Monde

Le blocage des universités est l’oeuvre de « punks à chiens », peste Marine Le Pen

Publié

le

Marine Le Pen a la formule toute faite quand il s’agit d’accuser les autres. Ainsi elle  sa théorie sur les blocages d’universités qui se déroulent en France depuis bientôt un mois. Selon la présidente du Front national ils seraient l’oeuvre non pas d’étudiants, mais de «punks à chien».

Dans l’émission de Jean-Jacques Bourdin sur RMC/BFMTV le 18 avril, la présidente du Front national (FN), Marine Le Pen, a estimé que les étudiants qui bloquaient les universités étaient des «milices d’extrême gauche» et des «punks à chiens».

La patronne du parti d’extrême droite, le FN, Marine Le Pen a aussi donné un conseil au président Emmanuel Macron : «Le président de la République veut jouer les gendarmes du monde. Qu’il commence par faire déjà peut-être le gendarme des facs, de Notre-Dame-des-Landes [et] de Mayotte.»

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x