Connectez-vous avec nous

Actu

« Je n’ai pas appelé à un 5e mandat ! », plaisante Ould Abbès

Publié

le

Presque incroyable. L’un des porte-voix les plus zélés du système Bouteflika accorde un entretien à la chaîne El Magharibia, celle-là qui depuis des années tire au lance-flamme sur Bouteflika et son clan. Comment Ould Abbès a été télécommandé pour parler à cette télévision dont les propriétaires sont les enfants d’Abassi Madani mais qui constitue une tribune de choix pour les opposants au régime ?

Le hic est aussi dans la réponse donnée par le SG du FLN à la suite de ses déclarations au sujet de la candidature de Bouteflika à la présidentielle 2019.  Il a affirmé dans une intervention, que son parti, le FLN, n’a pas appelé à un cinquième mandat, mais à la continuité!!!. « Je précise ma pensée, je n’ai pas dit ça, la volonté des militants est que le président poursuive son travail mais la décision revient au président », insiste-t-il. Et au Sg du FLN de se lancer dans un monologue pour tresser les lauriers « aux réalisations » du président.

Si Ould Abbès ne joue pas avec les mots, cette réponse nécessite deux lectures. Celle de la perpétuation du système FLN au pouvoir au travers d’un autre candidat éventuellement que Bouteflika, ou tout simplement la reconduction pour un 5e mandat.

Une chose est claire : le clan au pouvoir n’entend pas lâcher prise. En dépit du désaveu populaire, de l’état de santé particulièrement dégradé de Bouteflika, il persiste et signe pour empêcher toute transition pacifique qui enclencherait au pays un virage vers un fonctionnement digne d’une république.

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

A La Une

Articles récents

Populaires