Connectez-vous avec nous

Sports

Insolites images de joueurs du CRB abandonnés dans un aéroport !

Publié

le

Ce sont des clichés qui interpellent pour leur caractère franchement insolite. On y voit des joueurs pourtant professionnels du vénérable club du CRB allongés par terre dans un aéroport marocain. Le club revenait de Côte d’Ivoire où il a perdu un but à zéro.

Manifestement les joueurs sont exténués pour plonger dans le sommeil comme des SDF ! Chaussures enlevés, sac servant comme oreiller, ils dorment les poings fermés au vu et au su des voyageurs qui les observent.

Mais la question qui se pose : que font les dirigeants du club ? Pourquoi n’avaient-ils pas prévu un lieu où ces professionnels auraient pu se reposer avant de reprendre le vol à destination d’Alger ?

Mais chez nous, en football, comme dans les autres domaines, on ne fait que dans l’improvisation. L’anticipation et le sens de la prospective relèvent de la science fiction.

Publicité
Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Sports

PSG: l’entraîneur Thomas Tuchel reste jusqu’en 2021

Publié

le

L’entraîneur du PSG, Thomas Tuchel, a prolongé son contrat d’un an, jusqu’en juin 2021, a annoncé le club de la capitale samedi.

Agé de 45 ans, le technicien allemand était arrivé au PSG en juin 2018 et a connu une première saison très compliquée, seulement sauvée par un titre de champion de France.

Les semaines mises par le club à le conforter, alors que l’officialisation était attendue depuis fin mars, ont nourri les suspicions sur son avenir, mais c’est bien un statu quo qui se dessine pour la rentrée : avec le coach « TT » et le directeur sportif Antero Henrique, le PSG va tenter de redorer son blason la saison prochaine avec le même tandem.

Chaos

Pour ses débuts, Tuchel a fait moins bien que son prédécesseur Unai Emery : il a gagné la Ligue 1 et le Trophée des champions, mais a abandonné les deux coupes nationales, tout en répétant le même parcours chaotique en Ligue des champions (8e de finale), avec en toile de fond des tensions avec le dirigeant portugais.

Depuis l’échec humiliant en mars contre Manchester United en C1, et une élimination à domicile (3-1) malgré la victoire 2-0 de l’aller, son équipe a laissé un goût doux-amer aux supporteurs. Qui a même viré au vinaigre après la défaite contre Rennes en finale de la Coupe de France (2-2 a. p., 6-5 aux t.a.b.) fin avril.

« Je n’ai jamais pensé partir »

« Je n’ai jamais pensé partir. Jamais », déclarait-il après ces désillusions répétées, alors que les rumeurs sur son poste allaient bon train. « On parle toujours avec le président (Nasser al-Khelaïfi) et le directeur sportif. C’est nécessaire. Ils ne sont pas contents, c’est clair.

C’est normal, car nous ne sommes pas non plus contents. Nous sommes dans le même état d’esprit. » Il leur faudra travailler dans le même sens pour relancer la machine PSG. Mais Tuchel garde du crédit pour cette mission.

Proche des stars Neymar et Kylian Mbappé, il a continué à faire du PSG une machine à marquer et à gagner en championnat, avec le record de 14 victoires consécutives pour démarrer la saison, tout en convainquant par sa personnalité et ses stratégies.

AFP

Continuer la lecture

Sports

Le patron du PSG, Nasser Al-Khelaïfi, mis en examen pour « corruption active »

Publié

le

Enième crise au Paris Saint-Germain. le Qatari Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG, est soupçonné par le juge Renaud Van Ruymbeke d’avoir voulu « acheter » les Mondiaux d’athlétisme pour le Qatar.

Année de casseroles pour le richissime Nasser Al-Khelaïfi. Alors que le PSG se fait éliminé dès les 8e de finale de la Ligue des champions par Manchester United, voilà que le Qatari est désormais dans le collimateur de la justice française.

Al Khelaïfi qui est également patron de la chaîne beIN Sports a été mis en examen pour « corruption active » dans l’enquête sur des soupçons de corruption en marge des candidatures de Doha aux Mondiaux d’athlétisme de 2017 et 2019, a-t-on appris jeudi de source judiciaire, confirmant une information du Parisien.

D’après le quotidien, en enquêtant sur le dopage des athlètes russes et ses ramifications financières, le juge Renaud Van Ruymbeke aurait découvert des virements qui devaient faciliter l’attribution à Doha des Championnats du monde d’athlétisme 2017, finalement obtenus pour l’année 2019. L’IAAF avait finalement choisi Londres pour organiser la compétition et Doha pour 2019. Des accusations que balaye d’une chiquenaude son avocat Francis Szpiner, cité par Le Parisien, « ces incriminations ne reposent sur aucun élément de preuve tangible ».

Nasser Al-Khelaïfi avait déjà été placé en mars sous le statut de témoin assisté dans cette information judiciaire ouverte à Paris, qui vise également les conditions d’attribution des JO de Tokyo 2020 et de Rio 2016. Il a été convoqué à nouveau le 16 mai par le juge Renaud Van Ruymbeke, mais Nasser Al-Khelaïfi ne s’était pas présenté, invoquant sa présence à la finale de la Coupe de l’émir du Qatar de football, et a été mis en examen par courrier, selon des sources concordantes.

Les magistrats financiers s’interrogent sur deux versements d’un total de 3,5 millions de dollars, réalisés à l’automne 2011 par la société Oryx Qatar Sports Investment, détenue à égalité par Nasser Al-Khelaïfi et son frère Khalid, au profit d’une société de marketing sportif dirigée par Papa Massata Diack, le fils de l’ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme Lamine Diack. À cette époque, Doha ambitionnait d’accueillir les Mondiaux d’athlétisme de 2017, organisés par l’IAAF, et les JO de 2020.

« Ces faits ne le concernent pas »

Les juges d’instruction cherchent à déterminer si, en contrepartie de ces versements, Lamine Diack, patron de l’athlétisme mondial de 1999 à 2015, a œuvré, d’une part, au report des dates d’organisation de ces deux compétitions, en raison des conditions météo du pays. Et d’autre part, à l’obtention de votes de membres de l’IAAF en faveur du Qatar pour les Mondiaux.

Dans une réaction transmise à l’Agence France-Presse, l’avocat de Nasser Al-Khelaïfi, Me Francis Szpiner, a contesté toute malversation de son client. Il y assure que les fonds versés par Oryx étaient « parfaitement tracés » et que le patron de beIN Sports « n’a validé aucun paiement de quelque nature que ce soit en lien avec les faits allégués ». « Nasser Al-Khelaïfi n’est ni un actionnaire ni un dirigeant, de la société Oryx en 2011. Il n’intervient ni directement ni indirectement, dans la candidature de la ville de Doha. […] Ces faits ne le concernent pas », a-t-il insisté.

Dans ce dossier, un proche du dirigeant du Paris SG, Yousef Al-Obaidly, directeur général du groupe de médias beIN, a été mis en examen le 28 mars, également pour « corruption active ». Lamine Diack l’a, pour sa part, été pour « corruption passive » la veille. Son fils est par ailleurs visé depuis le 18 avril par un mandat d’arrêt émis par les juges d’instruction pour des soupçons de « corruption passive » et de « blanchiment aggravé », selon une source proche du dossier. Avec AFP

Continuer la lecture

Sports

Trophées UNFP: Kylian Mbappé sacré meilleur joueur et meilleur espoir de L1

Publié

le

L’attaquant du Paris SG Kylian Mbappé a été élu par ses pairs meilleur joueur du Championnat de France pour la saison 2018-2019, dimanche lors de la soirée des trophées UNFP, l’équivalent des Césars du foot, succédant au palmarès à son coéquipier Neymar.

Mbappé, 20 ans, a également remporté pour la troisième fois d’affilée le trophée de meilleur espoir de Ligue 1, un record et une première.

Eden Hazard, l’ex-prodige lillois qui a été élu deux fois meilleur espoir (2009, 2010) avant d’être sacré meilleur joueur en 2011 et 2012, n’avait pas réussi à remporter les deux trophées lors de la même saison.

Le champion du monde français a devancé ses coéquipiers Neymar, élu par ses pairs la saison passée, et Angel Di Maria, ainsi que Nicolas Pépé (Lille) et Hatem Ben Arfa (Rennes).

La superstar brésilienne, auteure seulement de 15 buts en championnat cette saison, a vécu une saison tronquée par une blessure au pied qui l’a éloignée des terrains une bonne partie du printemps.

Si Mbappé en a profité s’imposer comme le grand artisan du titre de champion de France de Paris avec 32 buts inscrits, il n’a pu empêcher les éliminations précoces de son club en Ligue des champions (8e de finale) et Coupe de la Ligue (quart de finale).

Signe de sa domination sur plan statistique, le Lillois Nicolas Pépé, 2e meilleur buteur du championnat, est loin derrière lui avec 22 buts.

Si le buteur parisien double lors de la dernière journée de Championnat le Barcelonais Lionel Messi (36 buts), Mbappé peut remporter le Soulier d’Or européen, qui récompense le meilleur buteur du continent sur une saison en championnat. Un exploit qui s’annonce difficile…

En dehors de ce prix et du Ballon d’Or, qui manquent encore à son palmarès personnel, le prodige français a déjà remporté en 2018 plusieurs distinctions individuelles prestigieuses avec le trophée de meilleur jeune joueur de la Coupe du monde et le prix Raymond Kopa, désignant le meilleur joueur du monde âgé de moins de 21 ans.

Sources AFP

Continuer la lecture

NOS CHRONIQUES

Nous suivre

Newsletter

Recevoir nos articles par email

A La Une

Tags

Populaires