Connectez-vous avec nous

Mémoire

Un repenti raconte l’enlèvement de Matoub Lounes en 1994

La Rédaction

Publié

le

Beaucoup a été dit et raconté sur l’enlèvement du chanteur Matoub Lounès en 1994. C’était en fait en plein boycott scolaire, lancé par le Mouvement culturel berbère dans ses deux ailes (Coordination et commissions nationales). Le 25 septembre 1994 en Kabylie, il a été enlevé dans un bar par un groupe armé. Quinze jours plus tard, il sera relâché dans un café d’Ath Yenni. Entretemps, la Kabylie s’est lancée dans une grande mobilisation pour faire libérer celui qu’on appelait le Rebelle.

De lourdes accusations ont été portées en direction d’un parti implanté en Kabylie. Pourtant le chanteur en sortira marqué par cet enlèvement. Il sera assassiné le 25 juin 1998 sur la route d’At Douala en Kabylie. Il venait de finir un album d’une extrême richesse.

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x