Connectez-vous avec nous

Mémoire

Le candidat Bouteflika : « Je n’aime pas les 99% »

La Rédaction

Publié

le

C’était au siècle dernier. Précisément au lendemain d’une élection présidentielle » jouée d’avance. Le candidat tout fringant et manipulateur Abdelaziz Bouteflika venait d’être « élu » à « 74% » selon le taux officiel après le retrait des autres candidats à la présidentielles d’avril 1999.  Alors pour faire bonne figure, il fanfaronnait : « 74 % c’est quand même respectable ! » Puis dans un élan digne des grands démocrate, il lâche cette phrase qui s’avère une lamentable boutade : « Je n’aime pas les 99% !!! ». En fait le monarque Abdelaziz Bouteflika voulait dire le contraire.

L’homme était diablement charmeur. Il venait de convaincre les décideurs de l’armée de l’adouber. Pour le reste, la présidentielle n’était qu’une simple formalité ! 19 ans plus tard et au bout de quatre mandats chaotiques et mille milliard de dollars dépensés sans avoir relancé la machine économique, il s’accroche encore au pouvoir.

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x