Connectez-vous avec nous

Mémoire

Des images du FFS en 1963 : les chefs de la rébellion s’expriment

La Rédaction

Publié

le

Ces images sont tournées aux premiers jours d’octobre 1963. Trois ou quatre jours après la proclamation du FFS à Tizi-Ouzou et au moment de la guerre du sable qui a opposé l’ANP à l’armée royale marocaine. Ce document est plus complet que celui que nous avons mis en ligne il y a quelques jours. On y voit, comme jamais auparavant, plusieurs responsables du FFS s’exprimer. Hocine Aït Ahmed, Mourad Oussedil, les colonels Sadek, Mohand Oulhadj. On y voit également l’entrée des soldats de l’ANP comme des conquérants dans la ville d’Ain El Hammam.

Les images de quatre soldats de l’ANP tués par les militants du FFS cachent une autre réalité. Prises ainsi, elles pourraient faire croire que ce sont les hommes du FFS qui ont commencé les hostilités. Mais la situation était beaucoup plus compliquée qu’il n’y paraît aujourd’hui. Il faut rappeler que le pays était plongé dans une certaine exaltation suite à la guerre aux frontières ouest. Ben Bella et Boumediene avaient besoin d’adversaires pour se défausser et justifier leurs méthodes autoritaires.

Pour ceux qui souhaitent aller plus loin sur cette période, le tome 2 des Mémoires de Yaha Abdelhafidh, membre fondateur du FFS est tout indiqué puisqu’il contient une foule d’informations et détails sur les événements et les hommes.

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Populaires