Connectez-vous avec nous

Mémoire

A écouter Albert Camus et l’Algérie

Publié

le

Nous avons fait le choix de mettre en ligne cette émission qui nous paraît importante. « Les Nouveaux Chemins de la connaissance » diffusée le 04.01.2010 par France culture par Raphaël Enthoven.

Philosophe sans agrégation, écrivain solaire qui a chanté l’Algérie de la fraternité, Albert Camus ne plaisait pas, il dérangeait les procureurs d’une certaine unicité de la pensée.

« Contrairement à Sartre, qui s’est assuré une éternité de commentaires en noyant malicieusement ses disciples dans l’absconse mélasse de « L’Être et le Néant », il est impossible, quand on lit Camus, de ne pas sentir ce qu’il raconte. Camus est limpide – même quand il est inexplicable. « Ceux qui écrivent obscurément ont bien de la chance, dit-il : ils auront des commentateurs. Les autres n’auront que des lecteurs, ce qui, paraît-il, est méprisable. « 

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x