Connectez-vous avec nous

Musique

Rachid Taha, ya rayah est parti !

Publié

le

Celui qui a propulsé sur la scène internationale Ya Rayah, le tube phare de Dahmane El Harrachi s’est en allé en douceur. Dans son sommeil. Comme un juste. Un juste de la musique.

Pionnier du rock alternatif, membre du collectif 1,2,3 Soleil, le chanteur Rachid Taha est mort d’une crise cardiaque, dans la nuit du 11 au 12 septembre, a annoncé sa famille à l’AFP. Il avait 59 ans.

Né près d’Oran, en Algérie, en 1958, Rachid Taha était une figure du rock français des années 1980. Il avait repris avec son groupe Carte de séjour le classique Douce France de Charles Trénet. Il est connu pour ses nombreuses reprises, comme celle de Rock the Casbah des Clash en 2004, unanimement salué par la critique. Il avait reçu en 2015 un trophée honorifique des Victoires de la musique dans la catégorie musique du monde.

« Son fils Lyes, sa famille, ses proches, tous ses amis et son label Naïve, ont le regret et l’immense tristesse d’annoncer le décès de l’artiste Rachid Taha, survenu cette nuit, suite à un arrêt cardiaque à son domicile des Lilas », indique le communiqué transmis à l’AFP.

Dans la vidéo de tête, on le voit en Suisse pour la promotion de son album « Diwân », composé de reprises du patrimoine arabe, le chanteur franco-algérien est accompagné par ses musiciens pour ce succès de Dahmane El Harrachi, sur le plateau de Faxculture le 11 juin 1998.

Publicité
Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Musique

L’interview inédite de Lounis Aït Menguellet qui fera jaser !

Publié

le

L’immense poète Lounis Aït Menguellet se livre ici dans un entretien qui remonte à l’an 1996.

Dans cette entretien, Lounis Aït Menguellet revient sur la cabale montée contre lui. Aït Menguellet explique sa réponse à Matoub Lounès qui l’avait accusé de financer le GIA et d’avoir obtenu la protection du terroriste d’Aït Ziane, tué par l’armée à la même période de cette polémique.

Le propos est grave, Lounis s’étale sur l’enlèvement de Matoub Lounès. Mais il faudra remettre les déclarations dans leur contexte.

Continuer la lecture

Actu

« Viva l’Algérie », la dernière chanson du Mouvement populaire

Publié

le

On ne finira pas d’analyser et de revoir les images du 8e vendredi du Mouvement de dissidence populaire.

Depuis le début des manifestations contre le régime, le 16 février dernier, des slogans et des chansons ont été composées spontanément par les manifestants.

Des chansons qui retentissent dans chaque ville et qui donnent souvent la chair de poule. « Viva l’Algérie », est le titre de la dernière chansons scandée à tue tête lors de huitième vendredi du 12 avril dernier. Des chanson qui évoquent souvent l’espoir, la fraternité et l’union.

Là nous vous proposons un dernier tub du génie contestataire de ces milliers d’Algériens qui s’opposent avec détermination à la clique au pouvoir qui entend lui subtiliser sa révolution.

Continuer la lecture

Musique

Nemchou: « Djibou l’BRI zidou Siɛeqa…. »

Publié

le

Ce clip qui reprend les slogans du mouvement de dissidence populaire fait un tabac sur les réseaux sociaux.

Humour et révolution tranquille… Rien n’arrête les Algériens ! Les artistes ont redoublé d’imagination pour réinventer les mots d’ordre du mouvement populaire et réarmer l’espoir.

« Makach lkhamsa y a Bouteflika, djibou l BRI zidou siɛeqa »

Continuer la lecture

NOS CHRONIQUES

Nous suivre

Newsletter

Recevoir des vidéos par email

A La Une

Tags

Populaires