Connectez-vous avec nous

Musique

Rachid Taha, ya rayah est parti !

Publié

le

Celui qui a propulsé sur la scène internationale Ya Rayah, le tube phare de Dahmane El Harrachi s’est en allé en douceur. Dans son sommeil. Comme un juste. Un juste de la musique.

Pionnier du rock alternatif, membre du collectif 1,2,3 Soleil, le chanteur Rachid Taha est mort d’une crise cardiaque, dans la nuit du 11 au 12 septembre, a annoncé sa famille à l’AFP. Il avait 59 ans.

Né près d’Oran, en Algérie, en 1958, Rachid Taha était une figure du rock français des années 1980. Il avait repris avec son groupe Carte de séjour le classique Douce France de Charles Trénet. Il est connu pour ses nombreuses reprises, comme celle de Rock the Casbah des Clash en 2004, unanimement salué par la critique. Il avait reçu en 2015 un trophée honorifique des Victoires de la musique dans la catégorie musique du monde.

« Son fils Lyes, sa famille, ses proches, tous ses amis et son label Naïve, ont le regret et l’immense tristesse d’annoncer le décès de l’artiste Rachid Taha, survenu cette nuit, suite à un arrêt cardiaque à son domicile des Lilas », indique le communiqué transmis à l’AFP.

Dans la vidéo de tête, on le voit en Suisse pour la promotion de son album « Diwân », composé de reprises du patrimoine arabe, le chanteur franco-algérien est accompagné par ses musiciens pour ce succès de Dahmane El Harrachi, sur le plateau de Faxculture le 11 juin 1998.

Publicité
Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Actu

Le chanteur Rachid Taha est décédé

Publié

le

Rachid Taha est mort dans la nuit de mardi soir à mercredi d’une crise cardiaque dans son sommeil, à son domicile parisien.

C’était l’une des figures du rock des années 1980, de la France Black-Blanc-Beur. Rachid Taha est mort dans la nuit de mardi soir à mercredi d’une crise cardiaque dans son sommeil, à son domicile parisien. Il avait 59 ans. Leader du mythique groupe Carte de Séjour dans les années 1980, Rachid Taha avait réussi le parfait alliage entre sa culture algérienne et le rock anglo-saxon, avec un soupçon de provocation quand il reprenait Charles Trenet et sa chanson « Douce France », « cher pays de mon enfance » lui qui était né près d’Oran où il a grandi avant d’arriver en Alsace à l’âge de 10 ans.

Après la séparation de son groupe, Rachid Taha avait enchaîné plusieurs albums formidables où il entremêlait musique électronique et orientale. Il avait notamment remis au goût du jour « Ya Rayah », classique du répertoire algérien. Il avait aussi rempli Bercy avec ses camarades Khaled et Faudel pour un triomphal spectacle baptisé « 1,2,3 Soleil » en 1998.

Rachid Taha venait de terminer un nouvel album qui devait sortir début 2019 sur le label Believe.

Plusieurs personnalités de la musique, du spectacle mais aussi politiques ont rendu hommage au chanteur sur Twitter.

Source: leparisien.fr

Continuer la lecture

Musique

Cherif Kheddam à la Coupole d’Alger

Publié

le

Cherif Kheddam est décédé le lundi 23 janvier 2012 à l’âge de 85 ans à Paris. C’était l’un des derniers grands maîtres du genre de la chanson d’expression kabyle.

Auteur, compositeur et interprète, Cherif Kheddam est né le 1er janvier 1927 à Ath Bou Messaoud, à Iferhounène dans la wilaya de Tizi-Ouzou. Nous vous proposons des chansons de son fameux récital à la Coupole d’Alger.

 

Continuer la lecture

Musique

El Hachemi Guerrouabi honoré par l’association El Houma

Publié

le

L’inoubliable El Hachemi Guerrouabi, le défunt maître du chaâbi, se confie dans ce reportage sur la chanson. L’association El Houma lui a rendu hommage. Il était important de s’en rappeler. « Nous luttons contre l’oubli et l’indifférence, ça permet aux jeunes d’avoir des repères », insiste ce responsable de l’association El Houma.

« Je suis très ému et j’espère qu’il y aura beaucoup d’associations qui puissent reconnaître la dure mission de ramener le flambeau du chaabi jusqu’au aujourd’hui », explique  Guerrouabi.

Des pointures du chaâbi témoignent leur reconnaissance ici et leur respect pour El Hachemi Guerrouabi.

 

Continuer la lecture

Suivez-nous sur Facebook

Newsletter

Recevoir des vidéos par email

A La Une

Tags

Populaires