Connectez-vous avec nous

Monde

Qu’arrive-t-il à Giscard d’Estaing  ? Qu’a-t-il fumé

Publié

le

« L’enrichissement des plus riches est plus rapide qu’il ne l’a jamais été et personne ne proteste », a-t-il lancé, pointant le décalage entre les élites et le peuple. « C’est très étrange (…) Dans une société où l’argent a le pouvoir, les éléments de culture s’infléchissent en direction de la demande de cette société ».

Il a adhéré au Parti Communiste ou à celui des Insoumis ? Mélenchon aurait-il réussi à l’embobiner ? La vieillesse invite-t-elle aménité et à la compassion ?

Giscard protestant contre l’enrichissement des riches, on aura tout vu. C’est vrai que trop de riches qui s’enrichissent trop rapidement alors qu’à son époque l’urgence était à la retenue, aux châteaux discrets aux festoiements et bombances mesurés, aux salons feutrés entre soi.

Des arrivistes ambitieux de la roture, bien avant les Windsor, la Restauration et le Second Empire avaient tant anobli…

Aujourd’hui la fortune s’étale au grand jour et méprise ouvertement les pauvres et la pauvreté.

Avant, les pauvres voulaient casser la baraque et changer de monde.

Aujourd’hui, ils mendient des strapontins et supplient qu’on leur fasse une petite place sous la table pour en récupérer les chutes.

Au point que Giscard en arrive à s’en indigner et à s’en inquiéter…

« Salauds de pauvres ! » lançait Gabin dans une répartie célèbre, traversant un Paris de l’occupation voué à la collaboration.

On y est.

Ce n’est guère différent chez nous où les amnésiques pullulent autant que les écornifleurs.

Ce sont évidemment les mêmes, l’uns dans les autres dans l’ordre qu’il vous conviendra d’imaginer.

Ils ont pignon sur rue, distingués par des prix, bannière fièrement au vent et rouge au front intellectuellement arboré.

Que de c… naguère rasant les murs, accent nasillard incompressible et bousboussettes baveuses comprises.

Djeha

PS : Un jour, de retour de Françafrique en chemin vers Panama, un avion officiel faisait escale à Alger, le ministre des Affaires Etrangères français est descendu pour rendre visite à son homologue algérien. En charge des finances à l’époque, Valéry Giscard d’Estaing a eu un mot d’inimitié irréversible à l’égard de l’Algérie et a décidé de demeurer dans l’avion jusqu’au retour de son collègue.

Les Algériens ont bien pris soin -et l’intéressé en a été informé – de ne recevoir au début 70 que le président. L’homme était resté dans son avion. Les Algériens connaissaient le pedigree du personnage et ses inclinations. A ma connaissance, il n’a plus jamais remis les pieds dans notre pays. On s’en est consolé…

1 Commentaire

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses au fil
0 Les abonnés
 
Commentaire le plus réagi
Fil de commentaire le plus chaud
1 Commenter les auteurs
ilias Commentaires récents des auteurs
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
ilias
Invité
ilias

Contrairement à ce que vous affirmez par ignorance ou par propagande pour le régime Boukharrouba, alias boumedienne d’alors, Giscard d’estaing est retourné, cette fois en qualité de PDT de la RF, en Algérie en triomphateur en 1975.Et à la 1ère heure, il déclarte solennellement que »la france historique salue l’algérie indépendante ».Ce qui en langage interprété la nation européenne qu’est la france, dont la profondeur historique d’existence et de développement s’étend sur plusieurs siécles fait un salut d’une marraine à un petit pays créé comme Etat par la france en daignant lui octroyer l’indépendance » Malgré toute la densité de la hargne d’atteinte… Read more »

Monde

La France serait-elle complice de crimes de guerre au Yémen ?

Publié

le

Amnesty et l’ONG ACAT se sont penchées sur le caractère potentiellement illicite de la vente d’armes françaises à des Etats, comme l’Arabie saoudite, accusés par l’ONU de commettre de graves violations du droit humanitaire au Yémen.

Les ventes d’armes par la France à l’Arabie saoudite ou aux Emirats arabes unis, membres de la coalition arabe qui bombarde le Yémen, violent-elles les traités internationaux ? C’est en tout cas ce qu’a conclu un avis juridique rendu par le cabinet d’avocats parisien Ancile, commandé par Amnesty International France et l’association l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT), publié le 20 mars.

Les ONG, qui sous-entendent une complicité de Paris concernant les crimes de guerre perpétrés au Yémen, «appellent à un véritable débat public suite aux conclusions» de ce rapport.

Selon les termes employés dans un communiqué d’Amnesty résumant les conclusions du rapport, «l’analyse juridique […] révèle un risque juridiquement élevé que les transferts d’armes soient illicites au regard des engagements internationaux de la France». RT

Continuer la lecture

Monde

Armistice à Paris : Mohamed VI dort pendant le discours d’Emmanuel Macron

Publié

le

Les images ont été captées pendant la commémoration de l’Armistice à Paris le 11 novembre dernier. Pendant que le président français Emmanuel Macron discourait sur la Première guerre mondiale et ses atrocités, le roi du Maroc, Mohamed VI pique un somme au milieu de chefs d’Etat et des caméras du monde entier.

Continuer la lecture

Monde

Zohra Bitan : « Ici on est en France, tu t’habilles à la française » !!!

Publié

le

Zohra Bitan est en charge de l’Intégration sociale et laïcité à l’UDI. Passée par le Parti socialiste et ancienne porte-parole de Manuel Valls, a viré de bord. Ambition quand tu nous tiens.

Dans ce débat, on voit combien elle est remontée contre le hidjab et le mouvement islamiste. « Ma mère est arrivée en France dans les années 1960, elle n’était jamais sortie avec un voile… Aujourd’hui on a des branleuses de 12 qui te donnent des leçons », crâne-t-elle sur le plateau de la 23, chaine française de la TNT.

Ajoutant que « ça me fait chier que moi qui suis née musulmane on me donne des leçons parce que je ne porte pas le voile. ».

Continuer la lecture

Suivez-nous sur Facebook

Newsletter

Recevoir des vidéos par email

A La Une

Tags

Populaires