Connectez-vous avec nous

Politique

Méprisés, les sapeurs pompiers de Batna veulent la tête de leur chef

Publié

le

Les 17 unités situées à travers la wilaya de Batna ont adhéré dans leur majorité au mouvement de protestation qui a eu lieu dimanche. Méprisés par leur chef,, cette situation ne peut plus durer et revendiquent le départ immédiat  du directeur ainsi le chef de l’unité centrale.

Les conditions de travail particulièrement lamentables sont aussi évoquées. Aussi, les grévistes on réclamé la mise à l’écart de l’actuel chef.

En vain pour l’heure.

 

 

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Politique

Polémique Ouyahia-Louh : le FLN ne s’en immisce pas, à Bouteflika de voir…

Publié

le

Avec l’inénarrable Djamel Ould Abbès, la politique c’est dans le meilleur des cas l’art d’esquiver, voire d’embobiner son auditoire.

Sur la polémique insensée qui pourrit les relations entre le Premier ministre Ahmed Ouyahia et son ministre de la Justice, Tayeb Louh, le SG du FLN botte en touche et renvoie l’affaire à fakhamatouhou Abdelaziz Bouteflika.

Cependant l’homme de la rue a peine à croire ce genre de bobards après les images diffusées par l’ENTV le 1er novembre montrant un président Bouteflika quasiment absent, harnaché à son fauteuil roulant comme si on a peur qu’il ne tombe. Les deux hommes font partie du

Continuer la lecture

Politique

Polémique sur Ouyahia : une tempête dans un verre d’eau !

Publié

le

Le premier ministre Ahmed Ouyahia est au coeur d’une polémique. Qu’a-t-il donc dit pour susciter autant de cris d’orfraie ? Il a qualifié à Paris les martyrs de la révolution de « morts », une « désacralisation » qui ne passe pas pour certains esprits qui n’hésitent pas à enfourcher le cheval d’un nationalisme souffreteux.

“Le peuple algérien a connu les horreurs de la guerre pour recouvrer son indépendance, au prix d’un million et demi de morts, de millions de victimes et de déplacés et de lourdes destructions”, a déclaré M. Ouyahia au forum de Paris sur la paix, en marge des commémorations du centenaire de l’Armistice.

Mais la qualification de “morts” du million et demi de martyrs de la révolution ne passe pas. Les morts pour l’indépendance ont un caractère sacré.  Ces propos ont suscité la colère des algériens particulièrement sur les réseaux sociaux. 

Ce qui a poussé le Premier ministère a réagir lundi 12 novembre à la polémique.
Dans un communiqué, le Premier ministère dénonce une « odieuse tentative de manipulation » à l’encontre du Premier ministre Ahmed », accusant « une chaîne de télévision privée s’est livrée à une odieuse tentative de manipulation par montage des propos du Premier ministre au sujet des martyrs de la Guerre de libération nationale qui auraient été cités par Ouyahia comme des morts et non des chouhadas ».
Il faut avouer que même si Ouyahia collectionne les casseroles, il y a comme une volonté par une aile du pouvoir de lui briser les reins avant toute tentative d’envol.
Continuer la lecture

Politique

Salima Ghezali revient sur le saccage de la statue d’Aïn El Fouara

Publié

le

Salima Ghezali, ancien députée du FFS, analyse le dernier saccage de la statue d’Aïn El Fouara par un illuminé. Que fait-elle ? Elle fait remonter la mémoire de son auditoire à ce qu’a réalisé M’hamed Issiakhem à l’aube de l’indépendance pour détourner une sculpture laissée par un artiste colonialiste.

« Il a fait un travail magistral », s’enflamme Salima Ghezali.

Et de poursuivre : « Il y a des cultures qui libèrent et des cultures qui enferment ». Faisant allusion à l’islamisme qui tue à petit feu la société algérienne.

Continuer la lecture

Suivez-nous sur Facebook

Newsletter

Recevoir des vidéos par email

A La Une

Tags

Populaires