Connectez-vous avec nous

Bien-être

Arrêt sur image. Bejaia : décharge sauvage et incivisme à l’Edimco

Publié

le

Une fois la décharge « éradiquée » par les vénérables services d’hygiène de l’APC de Béjaïa et les associations qui ont donné de leur temps et leur énergie, voilà que de nombreux citoyens méprisant les règles élémentaires de civisme qui viennent déposer sans honte leurs poubelles sur le trottoir

Quant au respect des horaires de sortie et rangement des poubelles qui sont des clés fondamentales pour une ville propre, elles peuvent attendre tant que des individus aussi irresponsables continuent leurs pratiques.

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Bien-être

Le plus vieux olivier du monde se trouve où ?

Publié

le

L’un des plus vieux oliviers du monde se trouve à Beit Lahm, en Palestine occupée par Israël. Il a plus de 500 ans. Il a 12 m de hauteur pour un diamètre de 25 m. Salah Abou Ali, son propriétaire, s’enorgueillit. Et loue son olivier.

« Il donne une huile unique au monde, c’est la meilleure », ajoute-t-il

Continuer la lecture

Bien-être

« Domaine Saint-Augustin », un gîte qui promeut l’écotourisme à Souk-Ahras

Publié

le

C’est un gîte atypique que nous découvrons là. Il est situé à Souk-Ahras. Le « Domaine Saint-Augustin » tenu par Rachida et Boubakeur fait la promotion de l’écotourisme. Un type de tourisme qui respecte l’environnement et les hommes qui y habitent. Voilà ce qu’écrit sedrata info sur le lieu :

« Que ce soit pour une halte, un week-end ou un long séjour, nous vous réservons un accueil chaleureux dans une résidence paisible. Toutes les chambres disposent de douches à l’italienne et toilettes, de climatiseurs réversibles, de grandes fenêtres avec vue sur le jardin. Elles sont confortables et décorées avec raffinement et sobriété.

La maison d’hôtes-table d’hôtes « Le Domaine de Saint Augustin  » est une adresse incontournable à conseiller aux amoureux de la nature de passage dans la région. Vous pouvez suivre l’aventure du domaine sur leur page Facebook Saint-Augustin Madaure.

Des mets traditionnels sont aux menus des résidents du « Domaine de Saint-Augustin » pour un excellent séjour au calme loin du tumulte de la ville.  En cette période de froid, le plat de la région « berkoukès b’el qedid » est très apprécié. Berkoukès b’el qedid est un plat ancestral berbère préparé avec des pâtes sous forme de grosses graines de couscous roulé, de viande de chevreau séchée, de pois chiches, de fèves,de navets, de carottes, d’abricots secs appelés « fermès ».. La sauce est à base d’oignons, d’ail, de fromage et de lait de chèvre; épicée et bien relevée!!).

Les artistes et créateurs, les randonneurs, les vacanciers, les touristes en partance sur la Tunisie sont tous les bienvenus.

La maison d’hôtes est  situé à 920 mètres d’altitude, à 8 km de M’daourouch (ex-Montesquieu) et à 500 m du site archéologique de Madaure (Madaurius) et 36 km la sépare de Souk Ahras (ville) et seulement 40 km de la frontière tunisienne. »

Continuer la lecture

Bien-être

Cancer du sein : découverte majeure par des chercheurs luxembourgeois

Publié

le

Une équipe de chercheurs du Luxembourg Institute of Health (LIH) a mis au jour une nouvelle forme de résistance des cellules cancéreuses, a annoncé mercredi l’organisme public de recherche luxembourgeois.

La découverte, saluée par la presse spécialisée comme “une avancée pour les traitements”, concerne certaines cellules cancéreuses qui seraient capables de déployer un “bouclier moléculaire” pour résister aux cellules immunitaires chargées de les détruire.

Il s’agit d’une “stratégie de défense jusqu’alors inconnue”, selon un communiqué du LIH, publié mardi.

Alors qu’en général, l’action des cellules immunitaires naturelles, via des substances toxiques, permet d’attaquer les cellules cancéreuses, les chercheurs au Grand-Duché annoncent donc avoir découvert “une nouvelle parade de résistance des cellules du cancer”, commente la presse, notant que cette découverte majeure, permise par l’imagerie médicale, donne l’espoir d’affiner les traitements médicamenteux.

Cette avancée “pourrait améliorer considérablement l’efficacité des traitements immuno-thérapeutiques actuels”, décrypte le docteur Clément Thomas, membre de l’équipe de recherche.

“Ces résultats ouvrent des perspectives prometteuses pour le développement de nouvelles stratégies thérapeutiques dans le traitement du cancer du sein”, conclut le Luxembourg Institute of Health.

Au Luxembourg, on estime que 500 femmes environ apprennent chaque année qu’elles ont un cancer du sein. Huffpost/Agences

Continuer la lecture

Suivez-nous sur Facebook

Newsletter

Recevoir des vidéos par email

A La Une

Tags

Populaires