Connectez-vous avec nous

Musique

Plus d’argent pour les chanteurs étrangers en Algérie ! affirme Mihoubi

Publié

le

Il vaut mieux tard que jamais ! diront certains. Dans une déclaration à Ennahar TV, le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, a annoncé il y a quelques jours que l’Algérie n’accueillera plus les chanteurs étrangers. Et les établissements culturels et artistiques affiliés au ministère de la Culture ne pourront plus inviter des artistes arabes ou d’autres d’ailleurs à venir participer à des festivals.

Mihoubi a justifié cette décision par le coût exorbitant de ce type d’activités. Même celles financées par des privés seront plus autorisées. La raison ? Il y a la question du transfert des devises à l’étranger. Mihoubi a, ajouté que des fonds «seront alloués pour aider les artistes locaux », critiquant les cachets des étrangers dans certaines manifestations. La décision du ministre vient après de nombreuses broncas soulevées par les cachets payés à certains chanteurs arabes qui ont défrayé la chronique. La chanteuse libanaise Elissa  invitée en Algérie pour le 2 juillet à l’occasion du cinquantenaire de l’indépendance, a exigé 100 000 dollars.

Cheb Khaled n’a-t-il pas exigé 7,5 millions de DA, soit 100 000 dollars, pour un concert à Bouira en 2011 ! Les exemples sont légion malheureusement.

Voilà où est parti l’argent de la culture en Algérie.

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Musique

Enrico Macias brave les manifestations et chante à Casablanca

Publié

le

Alors que le chanteur franco-algérien se produisait en concert au Megarama, les militants pro-palestiniens se sont fait entendre à l’extérieur, en brandissant des pancartes où on pouvait lire « Jérusalem aux palestiniens », « Dehors les sionistes », ou encore tout simplement « Dégage Macias ».

Il l’avait d’ailleurs promis il y a deux semaines de venir au Maroc : « Ma victoire ce sera d’aller chanter à Casablanca parce que je connais le peuple marocain, le public marocain, avait-il expliqué. Pour moi je compare le Maroc à l’Andalousie d’antan avant l’avènement d’Isabelle la Catholique… Ce n’est pas pour quelques individus qui veulent me faire du mal que je vais changer d’avis sur la tolérance du Maroc. Je me fous éperdument de cette menace de boycott… ». C’était sur le plateau des Grandes Gueules de RMC.

Les protestations contre sa présence sont dues à certaines de ces positions à l’égard du conflit Israélo-palestinien. Selon Sion Assidon, un militant marocain des droits de l’Homme : « Enrico Macias est un défenseur inconditionnel de l’occupation de la Palestine et tout particulièrement de son armée. Il s’investit sans compter dans une association (Migdal) qui soutient les soldats de l’unité chargée de la surveillance des frontières (Magav) connue pour ses crimes de guerre contre la population civile ».

Par contre, autre son de cloche chez Gilles-William Goldnagel, l’essayiste qui lui a déclaré lors du même débat des Grandes Gueules : « C’est une immense injustice vis-à-vis d’Enrico Macias parce qu’il faut savoir qu’il a été critiqué même à l’intérieur d’une partie de la communauté juive pro-israélienne parce qu’il a toujours chanté la paix. Il a même chanté une fois pour Yasser Arafat. S’il y a quelqu’un qui s’est mouillé pour la paix israélo-arabe, c’est Enrico Macias… ». Soulignons tout de même que Goldnagel, également militant associatif et politique et avocat est… franco-israélien.

Dans tous les cas, le concert a bien eu lieu ce jeudi 14 février au Megarama. Il aurait même été très applaudi. Et a débuté avec ces mots : « Je suis très heureux de chanter dans le pays de la tolérance, le pays de l’Andalousie avant Isabelle la Catholique ».

D’après Baldi.net

Continuer la lecture

Musique

Hamza Nemra, un un chanteur Amazighe d’Egypte !

Publié

le

L’existence d’Amazighs à l’ouest de l’Egypte est peut-être ignorée dans ce pays et ailleurs. Ils sont pourtant environs 150 000 habitants à peupler l’oasis de Siwa, en terre Égyptienne, et parlent à ce jour en langue Tamazight.

L’un d’eux, c’est Mamza Nemra, un chanteur en Tamazight qui émerveille là ou il passe dans plusieurs villes Européenne. Cette vidéo le montre dans une ruelle à Londre chanter en langue de ces aïeux. Une langue jalousement gardée et qui n’a jamais cédée des siècles durant.

Une Chanson par un Amazigh égyptienne

Je vous propose d'écouté cette belle chanson par un artiste Amazigh égyptien HAMZA NEMRA. Bonne écoute!

Publiée par Le Saviez-Vous ? Kabylie ⵣ sur Mercredi 16 janvier 2019
Continuer la lecture

Musique

Une vidéo inédite de Matoub Lounès fait le buzz !

Publié

le

Une nouvelle vidéo de Matoub Lounès a fait son apparition ces derniers jours sur les réseaux sociaux.

On le voit avec ses amis en train de jouer à la guitare et fredonner quelques chansons, dans une ambiance bon enfant. Comme souvent, Lounes Matoub aimait être entouré de ses amis.

La vidéo qui n’est pas datée est d’une qualité d’image un peu piètre, mais elle pourrait probablement remonter au début des années 1990.

Tout de même, elle est largement partagée, en espace de quelques minutes seulement après sa publication. Le chanteur kabyle Matoub Lounès, tué le 25 juin 1998, juste avant la sortie de son dernier album « Lettres aux… » reste toujours une légende en Algérie. (voir les vidéos en bas)

vidéo très rare de notre rebelle Matoub Lounes

vidéo très rare de notre rebelle Matoub Lounes.

Publiée par Matoub Lounes sur Vendredi 9 mars 2018

Continuer la lecture

Nous suivre

Newsletter

Recevoir des vidéos par email

A La Une

Tags

Populaires