Connectez-vous avec nous

Actu

« Le président Bouteflika est une ligne rouge », avertit Ould Abbès

Publié

le

Djamel Ould Abbès poursuit sa campagne en solo pour redorer le blason terni du président Boutelika. Cette fois il a fait son raout devant les cadres de l’ancien parti unique. Un moment d’anthologie. Sans rire, le patron du FLN avertit que Bouteflika est une « ligne rouge » à ne pas franchir. Avis alors aux éventuels pourfendeurs : le président est sacré !!!

Puis d’ajouter en faisant un clin d’oeil à Amar Benyounès qu’il a traité d' »âne » : « Celui qui veut travailler avec nous, le FLN, qu’il soit le bienvenu. Mais la ligne rouge, c’est le programme et le président lui-même ». Jamais avare de reconnaissance envers fakhmatouhou, il souligne encore : « Nous sommes honorés par le fait que le président de la République soit le président du parti »

Nihiliste en diable, Djamel Ould Abbès n’a d’yeux que pour les presque 20 ans de règne du président. « Nous entamons la dernière année du quatrième mandat du président (…). Comment était le pays quand si Abdelaziz Bouteflika s’est porté candidat en 1999 ? » s’interroge-t-il puis d’embrayer sans attendre: « Le pays était dans un état lamentable ». Merci pour les précédents gouvernements. A entendre Ould Abbès, l’Algérie n’existe que depuis 1999.

Commentaires

Actu

Ramadhan : les prix de la viande blanche s’enflamment sur les marchés de solidarité

Publié

le

Qui l’eût cru ? Des marchés dits de solidarité qui alimentent  sous les yeux des autorités la spéculation sur les prix ! N’a-t-on pas entendu le très sérieux ministre du Commerce, Saïd Djellab, assurer les ménagères de prix compétitifs sur ces marchés de proximité ? « Les prix des produits alimentaires et des fruits et légumes sont réduits de 20 à 30 % sur les marchés de proximité par rapport aux marchés traditionnels », a-t-il soutenu sans hésiter.

Mais comme pour le lait, la viande blanche, censée remplacer la rouge dont les prix frôlent l’indécence, a tendance à mesure que le ramadhan avance, à devenir elle aussi inaccessible pour les petites bourses.

Que faut-il retenir de ce scénario qui se répète à chaque ramadhan ? Que malheureusement les autorités n’ont aucune maîtrise sur les marchés et les tenants de la spéculation qui font leur beurre en ce mois de piété…

Continuer la lecture

Actu

Les urgences de l’hôpital de Sétif sous les eaux

Publié

le

On aura tout vu ! Cela s’est passé jeudi dernier : des pluies diluviennes se sont abattues sur la wilaya de Sétif. Résultat ? Des inondations partout. Et peu d’intervention des services compétents nulle part.

L’hôpital universitaire de Sétif inondé et un personnel hospitalier obligé de clapoter dans les eaux pour évoluer d’un malade à un autre ! A voir ces images, on se demande où les évacuations, que sont devenues les bouches d’égouts ?

Faut-il bouder le plaisir que procure l’eau ? Non ! Surtout avec l’arrivée de la saison chaude !

Continuer la lecture

Actu

Inondations et dégâts importants à Aïn El Kebira (wilaya de Sétif)

Publié

le

La ville de Aïn El Kebira, dans la wilaya de Sétif, a vécu, jeudi 17 mai, d’importantes précipitations qui ont provoqué des inondations. Selon les premières informations, le cadavre d’un homme, entraîné par les inondations, a été repêché par les Pompiers.

Continuer la lecture

Suivez-nous sur Facebook

Newsletter

Recevoir des vidéos par email

Tags

Populaires