Connectez-vous avec nous

Bien-être

Le régime méditerranéen protège des maladies chroniques

Publié

le

Le régime méditerranéen caractérisé par une alimentation riche en fruits, légumes, graines et produits de la mer est souvent présenté comme une habitude alimentaire à suivre pour limiter le risque de maladies chroniques. L’Inserm estime par exemple dans une étude sur la prévention nutritionnelle de l’ostéoporose que « le régime méditerranéen, connu pour ses vertus protectrices vis-à-vis du développement de certains cancers et maladies cardiosvasculaires, pourrait s’avérer intéressant » en raison de sa richesse en micronutriments et en acides gras mono-insaturés. Des chercheurs américains évoquent dans une nouvelle étude une autre raison de l’adopter : il est bon pour l’intestin.

Les scientifiques du Wake Forest Baptist Medical Center ont en effet découvert qu’une alimentation riche en aliments végétaux améliorait de 7% les bonnes bactéries vivant dans l’intestin, contre 0,5% pour un régime occidental plus axé sur la viande. Avec des primates, l’équipe de recherche a établi pour ces derniers des régimes alimentaires de type occidental ou méditerranéen contrôlés et analysés sur une période de 30 mois. « Les études sur le régime alimentaire à long terme reposent généralement sur l’apport alimentaire autodéclaré recueilli via des questionnaires avec un apport nutritionnel estimé seulement », a déclaré l’auteur principal de l’étude le Pr Hariom Yadav.

Le microbiote intestinal est plus équilibré

Le régime occidental consistait à consommer du saindoux, du bœuf, du beurre, des œufs, du sirop de maïs riche en fructose et saccharose, tandis que le régime méditerranéen  consistait à consommer de l’huile de poisson et d’olive, des œufs, de la farine de pois chiches et de haricots noirs, des jus de légumes et des purées de fruits. Si les deux régimes présentaient le même nombre de calories, ils n’ont pas eu le même impact sur le microbiote intestinal (les bonnes et mauvaises bactéries qui vivent dans le tractus gastro-intestinal) des primates. Car les analyses de selles ont révélé que la diversité des bactéries intestinales était significativement plus élevée dans le groupe « régime méditerranéen ».

Plus précisément, l’étude indique une présence significativement plus élevée de bonnes bactéries principalement de la famille des Lactobacillus dans ce groupe. Ces dernières sont considérées comme des probiotiques, des micro-organismes vivants qui, consommés en quantités adéquates, sont bénéfiques pour la santé de l’homme. « Nous avons environ 2 milliards de bonnes et de mauvaises bactéries vivant dans notre intestin. Si les bactéries sont d’un certain type et mal équilibrées, notre santé peut en souffrir », ajoute le Pr Hariom Yadav. Or, selon l’Inserm, un déséquilibre du microbiote serait lié à certaines pathologies, en particulier les maladies auto-immunes et inflammatoires.

Santé magazine

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Actu

Le débit Internet fixe passe à 2 mégas avec une baisse du tarif

Publié

le

 Le débit Internet fixe passera à 2 mégas/bits avec une baisse du coût de la prestation, a annoncé jeudi la ministre de la Poste, des Télécommunications, des technologies et du Numérique, Houda Imane Feraoun.

« Tous les Algériens connectés à internet aujourd’hui à 1 méga verront, automatiquement le débit passer à 2 mégas, le minimum requis pour accéder à une vidéo et autres services à valeur ajoutée », a annoncé la ministre sur les ondes de la Radio nationale, expliquant que l’opérateur public Algérie Télécom « ne fera plus d’offres à moins de 2 mégas ».

Elle a ajouté par ailleurs que le tarif de ce service passera de 2.600 DA à 1.600 DA, effectif à partir du 1 er janvier 2019.

Dans le même registre, la ministre a relevé que les pouvoirs publics ont toujours œuvré pour parvenir à « une connexion pour tous avec l’amélioration de la qualité, mais aussi avec une baisse des prix pour que ce soit accessible pour tout le monde ».

Relevant que l’objectif consistait à permettre à chaque Algérien « un accès à internet avec un prix abordable », Mme Feraoun a soutenu que « l’accès à internet en Algérie est une réalité », relevant que le pays compte un réseau étendu sur toutes les wilayas en zones urbaines comme en zones rurales. APS

Continuer la lecture

Bien-être

A Marseille, le Femina fait du couscous depuis 1921

Publié

le

Depuis six générations, une famille tient un restaurant à Marseille. Mustapha qui dirige aujourd’hui le restaurant parle du couscous de Kabylie qu’il prépare tous les jours.

L’établissement est situé à 1, rue du Musée. Il a fait sa réputation dans sa si particulière de préparer le couscous. Et quel couscous !!! Un couscous à la semoule d’orge. Pour les amateurs, c’est le vrai, l’unique, celui qui se prépare dans les montagnes Kabyles, gardienne de la tradition berbère. Le bouillon est constitué de lentilles, de haricots blancs, de pois chiches et d’autres légumes plus habituels qui donnent à ce plat une toute autre saveur.

Très copieux, en particulier si vous optez pour le royal, avec boulettes, merguez, brochettes de boeuf charolais, poulet et agneau. Egalement sur la carte, bricks, salades, omelettes, grillades. Le service est souriant, tonique et efficace. Une adresse à connaître de toute évidence !, selon le petit fûté.

Continuer la lecture

Bien-être

Le plus vieux olivier du monde se trouve où ?

Publié

le

L’un des plus vieux oliviers du monde se trouve à Beit Lahm, en Palestine occupée par Israël. Il a plus de 500 ans. Il a 12 m de hauteur pour un diamètre de 25 m. Salah Abou Ali, son propriétaire, s’enorgueillit. Et loue son olivier.

« Il donne une huile unique au monde, c’est la meilleure », ajoute-t-il

Continuer la lecture

Suivez-nous sur Facebook

Newsletter

Recevoir des vidéos par email

A La Une

Tags

Populaires