Connectez-vous avec nous

Politique

Saïd Sadi aux militants du MAK : « Prenez soin de vous, faites attention ! »

Publié

le

Saïd Sadi, ancien président du RCD, a animé, samedi 14 avril, une conférence publique au Canada. Au cours des questions-réponses, notamment en direction des militants du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie, il a estimé qu’on n’en est pas aux questions de drapeau, « ce n’est pas le problème », concernant la Kabylie. Il faut commencer par la base. « Je ne crois pas à cette réflexion qui veut qu’on porte les références symboliques avant la réflexion stratégique… L’hymne national, le drapeau… alors qu’il y a aucune base… Je vous reconnais ».

« L’effigie de Mammeri sur une pièce kabyle est une imposture », s’indigne Saïd Sadi qui invite les militants du MAK a débattre sereinement et à cesser l’invective. « Parfois, je ne sais pas si c’est des Kabyles ou des baaths », s’agace-t-il dans sa réponse.

« Le schéma actuel de l’Algérie n’est pas bon », analyse-t-il comme pour rassurer ceux qui doutent de ses positions sur la nécessité d’un fédéralisme en Algérie. Se faisant pédagogue, il avertit les militants du MAK contre les mauvaises aventures. « Prenez soin de vous, faites attention ! Ces question c’est sérieux », lance-t-il un tantinet paternel. Et de prendre l’exemple du Kurdes envoyés comme « chair à canon ». Ou celui des Catalans.

Mais l’ensemble de la conférence ne se résume pas à ces réponses. Pour ceux qui suivre l’entière conférence de Saïd Sadi, nous mettons en ligne ci-dessous sa vidéo.

Publicité
Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Actu

Fateh Hamadache ou l’islamiste hypocrite

Publié

le

Le prédicateur salafiste Fateh Hamadache Zeraoui s’est distingué ce vendredi 22 mars par sa prière faite à même la rue, en compagnie de quelques uns de ses disciples, en tournant le dos aux manifestants !

Alors que le peuple tenait à exprimer ses revendications concrètes comme le départ du système, l’indépendance de la justice, un Etat de droit, indépendant des capitales étrangères et des multinationales, un salaire décent, un logement, des soins gratuits et de qualité, une école publique ouverte sur l’universalisme, Hamadache, en bon allié du pouvoir et digne héritier des égorgeurs, fait l’hypocrite en accomplissant la prière pour… chasser le régime !

Une hypocrisie que ne manqueront pas de dénoncer les internautes en se partageant allègrement sa photo sur les réseaux sociaux : « Il a tourné le dos au peuple, pour faire la prière à même un sol arrosé par la pisse des chats ! »

Ses appels à la prière, il y a quelques semaines, pour faire tomber le régime avait trouvé un écho fait de sarcasmes et de dénonciations de ce personnage qui n’hésite pas à « inventer » des pratiques religieuses étrangères aux préceptes de l’islam !

Pour rappel, Fateh Hamadache, qui a rebaptisé son prénom « Abdelfettah », avait défrayé la chronique en appelant au meurtre de l’écrivain et chroniqueur Kamel Daoud, sous l’œil complice des autorités algériennes qui l’avaient sciemment laissé faire.

Amélia Guatri

Continuer la lecture

Actu

Biens mal acquis des responsables algériens : Sifaoui va saisir la justice

Publié

le

Le journaliste et écrivain algérien Mohamed Sifaoui vient de lancer un collectif d’avocats en vue de poursuivre en justice en France les responsables algériens pour leurs bien mal-acquis.

« Nous travaillons d’ores et déjà sur des procédures qui seront lancées en France prochainement contre des responsables ou d’anciens responsables algériens pour des biens mal-acquis », a écrit Mohamed Sifaoui sur sa page Facebook.

L’appel à témoignage est lancé pour récolter le maximum d’informations sur les noms des responsables, leurs biens immobiliers, leurs sociétés, leurs adresses, leurs prête-nom…

Mohamed Sifaoui compte également faire dans les semaines qui viennent « un signalement aux Etats-Unis auprès de The Foreign Corrupt Practices Act (FCPA) » concernant deux responsables algériens qui auraient touché des commissions en dollars, affaire relevant du droit américain.

Le journaliste entend aussi saisir le Conseil des droits de l’Homme à Genève pour des cas spécifiques de détention arbitraire ou de poursuites et harcèlement judiciaires. Enfin, il est prévu la constitution d’un autre collectif d’Algériens pour s’engager dans cette bataille.

Concernant justement les « biens » des responsables algériens en France, il faut rappeler que Christophe Dubois et Marie-Christine Tabet avaient cosigné chez Stock en 2015 le livre « Paris-Alger : une histoire passionnelle », un livre consacré à ce sujet. Des révélations qui avaient choqué le peuple algérien et confirmé ses doutes sur l’intégrité « morale et patriotique » des dirigeants algériens.

Amélia Guatri

Continuer la lecture

Politique

Vidéo des étudiants d’Alger marchant pour la liberté d’expression

Publié

le

Si le mouvement populaire en Algérie qui s’est soulevé contre le régime a réussi jusque-là, c’est en grande partie à cause l’implication directe des étudiants et des intellectuels. C’est un mouvement d’essence pacifique et démocratique.

Une vidéo, que nous publions en bas de cet article, réalisée par un groupe d’étudiants d’Alger en faveur la liberté de la presse et d’expression, fait le buzz sur les réseaux sociaux.

Les universitaires se sont exprimés tous pour la liberté, le respect des opinions de chacun et surtout pour le départ des décideurs et de régime en place. Les étudiants d’Alger ont parlé dans plusieurs langues, arabes, tamazight, français en en anglais, pour faire passer leur message au monde entier. (voir la vidéo en bas)

Les étudiants de Bouzareah expriment leur regain d'espoir

Un beau témoignage que cette vidéo réalisée par des étudiants de L'Université d'Alger II. Le témoignage d'une jeunesse qui sait ce qu'elle veut, ne concevant la pluralité des expressions et des idées seulement comme sources d'enrichissement.

Publiée par Jidal sur Mardi 19 mars 2019
Continuer la lecture

Nous suivre

Newsletter

Recevoir des vidéos par email

A La Une

Tags

Populaires