Connectez-vous avec nous

Société

Si vous n’allez pas à la mosquée, l’imam de Baraki vient à vous !

Publié

le

C’est un imam pour le moins très investi dans la chose du prêche. Il se prend très au sérieux le barbu, tant et si bien qu’il ne se contente plus du minaret et ses décibels qui incommode plus d’un. L’imam de la mosquée de Baraki passe son temps entre les cinq prières à surfer sur facebook pour dit-il, répondre aux sollicitations des internaux sur les questions d’Allah.  La belle affaire ! Il incite ses collègues à investir massivement les réseaux sociaux pour « prêcher la bonne parole », soutient-il un tantinet sérieux.

Mais dans ce reportage qui peut paraître anodin, c’est que cette chaîne de télé offshore promeut cet imam en lui donnant une visibilité inespérée. Désormais il suffit de tapper Ali Karour, imam de la mosquée El Kaouthar de Baraki pour tomber sur ses oeuvres ! Il a eu droit à un sacré coup de projecteur le veinard !

Commentaires

Actu

Trois membres d’une famille noyés dans les inondations de Tiaret

Publié

le

Trois membres d’une même famille dont deux  enfants sont morts après avoir été emportés par les eaux de l’Oued en crue,  dans la commune d’Ain Bouchekif (wilaya de Tiaret), suite aux fortes pluies   enregistrées depuis mercredi, a-t-on appris jeudi auprès du groupement   territorial de la gendarmerie nationale.

La même source a indiqué que les trois victimes sont mortes noyées à bord   de leur véhicule emporté par les crues de l’oued. Il s’agit du père âgé de   60 ans, d’une fillette de 11 ans et d’un nourrisson de 2 ans. Deux autres   enfants ont été secourus.  Les services de la protection civile de la wilaya, qui sont intervenus   mercredi soir pour rechercher ces victimes portées disparues ont retrouvé   les corps du père et de sa fille. Celui du nourrisson a été retrouvé la   mi-journée de jeudi, a-t-on ajouté.

Les mêmes services ont enregistré plus de 120 interventions depuis   mercredi suite aux inondations qu’a connues la région, surtout les communes   de Tiaret, Madna, Ain Bouchekif, Dahmouni, Frenda, Ain Dhab et Ain Kermis.   Ces interventions ont permis de sauver des dizaines d’automobilistes   cernées par la crue des eaux et d’autres dont les voitures étaient en panne   suite aux torrents ayant perturbé le trafic routier.

Les interventions des pompiers ont aussi permis de pomper des eaux dans   des dizaines de maisons, d’édifices et de routes coupées par les torrents   charriant pierres et troncs d’arbres, notamment dans la commune de Tiaret.   Les eaux d’un oued ont également inondé le tunnel à hai (quartier) « Regina »   et la voie d’évitement de la RN 23 à hai Lalla El Abdia.

 Les services de la gendarmerie nationale ont précisé que la plupart des   routes dans la wilaya, bloquées provisoirement à cause des fortes pluies   accompagnées de grêle, ont été rouvertes progressivement.   Le trafic routier reste toutefois difficile au niveau des chemins de   wilaya (CW 3) entre les communes de Méghila et Sidi Hassni, CW 1 entre   Meghila et Ammari (Tissemssilt) et CW 77 entre Zemala Emir Abdelkader et   Ksar Chellala.
 APS

Continuer la lecture

Société

L’astuce chinoise qui punit ceux qui violent le code de la route

Publié

le

Dans l’Empire du Milieu on ne badine pas avec les lois ! Ni avec les règles très strictes du civisme ! Outre les milliers de caméras que les autorités chinoises ont placé partout pour faire payer chèrement ceux qui manquent de civisme, il y a aussi cette astuce toute simple mais efficace qui gagnerait à être installée en Algérie.

Ainsi les piétons chinois indisciplinés devront s’y faire : désormais, dès qu’un individu essaiera de traverser une rue alors que le feu est rouge, il se fera… arroser.

Continuer la lecture

Société

Un jeune homme sauvé des crues à Tiaret !

Publié

le

Cela a eu lieu à Tousnina, situé à 38 km au sud du chef-lieu de wilaya de Tiaret. Comme on le voit un jeune homme a été emporté par un violent courant d’une route inondée. Les habitants de ce village alors se sont jeter à l’eau pour porter secours au jeune homme devant l’indifférence des éléments de la protection civile.

Une dizaine de jeunes sont alors encordés autour de leur taille pour descendre à la rivière et approcher la corde près de l’homme coincé dans sur le toit de sa voiture, ce dernier a été heureusement hissé par ses concitoyens.

Continuer la lecture

Suivez-nous sur Facebook

Newsletter

Recevoir des vidéos par email

Tags

Populaires