Connectez-vous avec nous

Politique

Quand Abdelkader Messahel cire les pompes à Bouteflika

Publié

le

Décidément, plus on monte dans les fonctions, plus le zèle à cirer les pompes du président Bouteflika devient insistant. En pleine réunion du FLN, Abdelkader Messahel, le ministre des Affaires étrangères qui ne descend pas des avions, a eu cette déclaration au sujet du rôle de Fakhamatouhou dans le rétablissement de la paix en Algérie.

Mais pour la justifier il fallait l’habiller de mystère (ici c’est un dirigeant d’un pays arabe qui aurait demandé à Messahel comment expliquer le fait que l’Algérie soit le pays le plus stable au monde) et de suspense. Et en l’espèce le ministre a du savoir-faire. La réponse à ce dirigeant dont Messahel ne donne pas le nom est d’un cynisme renversant. « Si l’Algérie est stable ces 20 dernières années c’est grâce à un homme, le moudjahid Abdelaziz Bouteflika ». Grands dieux ! Un seul homme a rétabli la paix dans ce pays. Cette antienne revient dans la langue des dirigeants depuis pas mal d’années. Elle vient remettre en cause tout le travail fait avant 1999. Car, contrairement à ce qui se répète en haut lieu, la paix était déjà à l’oeuvre à l’arrivée de Bouteflika au pouvoir.  Pourtant ce même Bouteflika avait refusé le pouvoir en 1994 quand l’Algérie était plongée dans la nuit terroriste islamiste, quand les caisses de l’Etat étaient vides. Mais c’est une autre histoire qu’il ne faut surtout pas raconter, si l’on comprend bien les laudateurs de Fakhamatouhou.

Abdelkader Messahel disserte encore sur la démocratie à l’algérienne et les réalisations faites sous l’ère Bouteflika.

Commentaires

Politique

La ville nouvelle de Sidi Abdellah et ses appartements aux mille malfaçons

Publié

le

Les autorités nous rabattent les oreilles depuis plusieurs années sur les milliers d’appartements qui se construisent et ces cités-poulaillers qui poussent comme des champignons. En vrai ce sont des bâtiments en légo ! dont la fiabilité pour certains est suspicieuse. Derrière les images idylliques relayées par la presse audiovisuelle se cache une autre réalité.

En effet, ces réalisations révèlent assez rapidement leurs travers. Les nouveaux locataires découvrent les malfaçons dès la fin de la remise des clés et le départ des caméras des télévisions.

Continuer la lecture

Politique

Pourquoi le président Macron n’est-il pas revenu à Alger ?

Publié

le

Emmanuel Macron était à Alger en décembre dernier. C’était un voyage qui aura duré une poignée d’heure. On le voit ici dans un échange tendu avec un Algérien sur la colonisation pendant sa balade à Alger. Une image bien insolite d’un président étranger qui se promène seul dans son hôte ! Un précédent dans le monde. Et pour cause, le président Bouteflika, très malade, ne peut sortir de sa résidence.

Au cours de cette petite virée impromptue, le président français avait promis de revenir à Alger en février pour une visite d’Etat plus longue. Mais en février, ladite visite a été reportée à avril, puis plus rien. Ni Alger ni Paris ne parlent de visite officielle. Que s’est-il passé ? Est-ce la santé du locataire de Zéralda et la crainte de Macron de se montrer avec un homme aux allures de potentat qui s’accroche au pouvoir qui serait la raison ? Ou y a-t-il d’autres éléments…

Continuer la lecture

Politique

Les nouveaux systèmes russes de l’armée algérienne

Publié

le

L’Algérie a confirmé les informations selon lesquelles elle avait acheté des systèmes russes de lance-roquettes lourd Solntsepek en publiant la vidéo d’un récent entraînement militaire. Ces systèmes ont déjà montré leur efficacité dans la lutte contre Daech*.

Le nombre de pays qui ont mis en service des systèmes russes de lance-roquettes lourd Solntsepek (TOS-1A) continue d’augmenter après que l’Algérie les a employés pour la première fois lors de récents exercices militaires terrestres. La vidéo qui montre ces manœuvres a été publiée sur YouTube.

Les informations selon lesquelles l’Algérie entendait se procurer ces systèmes de combat sont apparues en 2017. Mais ils n’avaient jamais été montrés avant la publication de cette vidéo.

Avec Sputniknews

 

Continuer la lecture

Suivez-nous sur Facebook

Newsletter

Recevoir des vidéos par email

Tags

Populaires