Connectez-vous avec nous

Actu

Les bourdes qui ont conduit au limogeage d’Ould Ali Lhadi

Publié

le

Le ministre Ould Ali Lhadi a donné le bâton pour se faire battre. Depuis son arrivée au département du sport il a réussi à déloger Raouraoua de la FAF, mais a échoué devant Mustapha Berraf, le patron de la Ligue de football professionnel. La guerre du ministre contre Berraf a pourri le mandat du premier, estiment certains analystes.

Mais ce sont sans doute ces déclarations qui ont conduit à être invité à quitter la table du gouvernement. Le désormais ex-ministre a relayé des rumeurs sans se rendre compte, leur donnant crédit sans en avoir l’air. Pas seulement, dans sa volonté à régenter le football, il a oublié les autres disciplines, lui reprochent ses pourfendeurs.

Certains ne voient aucun point positif à son passage durant deux ans au département des sports.

Commentaires

Actu

Les urgences de l’hôpital de Sétif sous les eaux

Publié

le

On aura tout vu ! Cela s’est passé jeudi dernier : des pluies diluviennes se sont abattues sur la wilaya de Sétif. Résultat ? Des inondations partout. Et peu d’intervention des services compétents nulle part.

L’hôpital universitaire de Sétif inondé et un personnel hospitalier obligé de clapoter dans les eaux pour évoluer d’un malade à un autre ! A voir ces images, on se demande où les évacuations, que sont devenues les bouches d’égouts ?

Faut-il bouder le plaisir que procure l’eau ? Non ! Surtout avec l’arrivée de la saison chaude !

Continuer la lecture

Actu

Inondations et dégâts importants à Aïn El Kebira (wilaya de Sétif)

Publié

le

La ville de Aïn El Kebira, dans la wilaya de Sétif, a vécu, jeudi 17 mai, d’importantes précipitations qui ont provoqué des inondations. Selon les premières informations, le cadavre d’un homme, entraîné par les inondations, a été repêché par les Pompiers.

Continuer la lecture

Actu

Tosyali lance une nouvelle unité de production d’acier à Oran

Publié

le

Une nouvelle unité de production d’acier implantée au complexe Tosyali de Béthioua (Oran) a été lancée en grande pompe cette semaine. Quand le ministre de l’industrie et des mines Yousfi dit que c’est grâce à Bouteflika qu’il y a cette réalisation, on ne le veut bien, mais il a comme quelque difficulté avec la vérité puisque le complexe Tosyali  appartient à un homme d’affaires turc a déjà à son actif une usine de rond à béton à Bethioua.

C’est Tosyali Iron and Steel, une société de droit algérien, dont la mise en service remonte à juin 2013. Le complexe compte aujourd’hui 3 700 travailleurs si l’on en croit ses responsables turcs. L’investissement de l’usine a nécessité la modique somme de 2,25 milliards de dollars.

Continuer la lecture

Suivez-nous sur Facebook

Newsletter

Recevoir des vidéos par email

Tags

Populaires