Connectez-vous avec nous

Politique

L’Algérie est au bord de l’explosion, selon Yasmina Khadra

Publié

le

L’écrivain algérien le plus lu au monde ne cache plus son amertume sur l’Algérie de Bouteflika. Dans cette émission, (Salut les terriens) il dit tout le mal qu’il pense et confie son inquiétude sur le devenir de ce pays en panne d’idées par la faute de dirigeants incompétents, véreux, obtus et incapables de la moindre initiative pouvant redonner espoir au peuple.

Avec un verbe courageux et cash, l’écrivain dresse un tableau sans concession de la situation. Pour autant, le propos de l’immense Khadra dégage un optimisme décoiffant.

Commentaires

Actu

Tayeb Louh : pas pardon pour les agresseurs de femmes !

Publié

le

Les violences faites aux femmes ne font pas réagir promptement les autorités. On a connu l’histoire de cette joggeuse agressée pour avoir fait un footing pendant le ramadan. Pour autant, Tayeb Louh, ministre de la Justice, affirme prendre très au sérieux l’affaire des individus qui ont propagé sur la toile des appels à asperger les femmes avec de l’acide. « Il n’y aura pas de pardon », tonne-t-il.

Il a affirmé que certains individus veulent nous replonger dans les années 1990.

Louh a soutenu qu’une énième réforme constitutionnelle est en préparation.

Continuer la lecture

Politique

Les vérités de Noureddine Boukrouh sur l’histoire de l’écriture du Coran

Publié

le

Noureddine Boukrouh, intellectuel, ancien ministre et président de parti est un fin connaisseur de l’Islam. Cet adepte de Malek Bennabi tient un discours peu courant en Algérie sur l’histoire de l’écriture du Coran. Il affirmera comme bon nombre d’islamologues installés en Occident qu’il y a eu plusieurs versions du Coran au début.

« Le Coran, pendant 15 ans, le pays musulman, il n’y avait pas un Coran unifié. Le Coran était écrit sur plusieurs omoplates. Il y avait plusieurs versions, au moins huit », analyse Boukrouh.

C’est Omar qui eut l’idée en premier de colliger les textes du Coran… Abou Bakr n’était pas convaincu de la nécessité de cette opération, il a fallu à Omar de le convaincre… raconte Boukrouh.

Continuer la lecture

Politique

Mokrane Aït Larbi répond à Ferhat Mehenni

Publié

le

« Ce n’est pas une seule personne ou deux de régler les problèmes de la Kabylie… Il est temps que nous étions les Kabyles, que nous allions dans les marchés pour les écouter.. », déclare Mokrane Aït Larbi, avocat, ancien membre fondateur de la première Ligue des droits de l’Homme mais aussi ancien compagnon de lutte de Ferhat Mehenni au sein du MCB. Cette déclaration vient suite à la déclaration de Ferhat Mehenni sur la mise en place d’un corps de sécurité kabyle par son organisation le Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie. 

Continuer la lecture

Suivez-nous sur Facebook

Newsletter

Recevoir des vidéos par email

Tags

Populaires